Yahoo Foot

Leonardo à Lourdes !

Enfin ça y est nous y voilà, on connaît tous les clubs qualifiés pour les 8èmes de finale de la Ligue des Champions et donc tous les adversaires potentiels du PSG.

Leonardo à Lourdes ?

D'abord je pense qu'il ne doit pas y avoir de débat sur : auraient-ils dû terminer 2ème ? Evidemment qu'il fallait jouer ce match face à Porto à fond et qui plus est, les Parisiens avaient besoin d'emmagasiner un peu de confiance après les récents déboires. Et puis comme dit mon camarade Jean-Michel Larqué : il faut cultiver la dynamique de la victoire. Oui et surtout quand elles sont rares….

Bref le PSG ne devait surtout pas sortir la calculette mais jouer le coup à fond. Et finalement en s'adjugeant la première place de ce groupe abordable, ils évitent au tour suivant : Le Barça, le Bayern Munich, Manchester United et la Juventus (parmi les gros). Rien que pour ça, il n'y a aucun regret à avoir. Mais maintenant regardons quels sont leurs possible adversaires : le Real Madrid, Arsenal, le Milan AC, le Shakhtar Donetsk, Valence, le Celtic Glasgow et Galatasaray… Leonardo va pouvoir aller à Lourdes brûler un cierge ! Vous me direz, il a le temps, puisque le tirage au sort n'aura lieu que le 20 décembre à Nyon en Suisse.

Que dire ? Que c'est le moment de préparer les enveloppes ! Non je plaisante, mais il va sérieusement falloir que la chance soit du côté des Parisiens car sinon la tâche deviendra ardue ! L'idéal ?

Rencontrer Galatasaray, même si les déplacements là-bas sont toujours compliqués. Mais n'oublions pas que quelque soit l'adversaire le match retour se fera au Parc et ça, ce sera un sérieux avantage, surtout si les supporters du PSG sont aussi chauds que mardi face à Porto. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils ont donné de la voix.

Sans faire la fine bouche, reste que le PSG va laisser de l'énergie dans cette compétition et leurs adversaires de Ligue 1 autour de ces 8èmes, soit les 12 février et 15 mars vont pouvoir se frotter les moustaches. Demandez le programme ! Le 9 février ce sera PSG-Bastia et le 16, Sochaux-PSG avec donc au milieu le déplacement aller des 8èmes. Puis avant et après le retour au Parc il y aura le 2 mars Reims-PSG et le 9 PSG-Nancy. Sans faire offense à ces clubs, ça aurait pu être pire !

Mais revenons à la journée d'hier et je vous ai noté quelques petites phrases. A commencer par les propos d'un homme, Rafael Benitez, qui malgré l'élimination de son club Chelsea de la Ligue des Champions, a sauvé in extremis sa peau en mettant 6 buts face aux modestes Danois de Nordsjaelland. Certes cela n'aura pas suffi car en même temps la victoire de la Juventus les condamnait. Il paie là les points perdus par son équipe quand Di Matteo la coachait, il y a encore quelques semaines. Mais Benitez se sachant déjà menacé, il a sorti la carte « on est bon et on va y arriver », en déclarant : « Tout n'était pas entre nos mains. Il fallait que nous fassions notre travail. Je suis content de la performance de l'équipe. Il faut penser à l'aspect positif. J'ai dit que si l'équipe jouait bien, Torres marquerait des buts. Nous avons vu ce soir qu'il était bien, mais l'ensemble de l'équipe l'a aidé. Les joueurs ne sont bien sûr pas contents, mais ils pensent que le fait d'avoir été très bons ce soir sera positif pour l'avenir. Nous avons montré du caractère, une bonne attitude, de l'intensité, tout ce dont nous aurons besoin. Les joueurs progressent et s'ajustent aux petites choses que nous devons changer. Si nous jouons à ce niveau, nous aurons notre rôle à jouer dans toutes les compétitions. Mon objectif maintenant c'est le match contre Sunderland samedi. Bien sûr, nous prendrons la Ligue Europa au sérieux. Ce n'est peut-être pas important quand on ne la gagne pas, mais une fois en demi-finale tout le monde veut l'emporter.»

Benitez roi de la communication a parfaitement analysé la situation et son vécu de vainqueur mais aussi de finaliste de la Champion's League doivent y être pour quelque chose.

Enfin j'aime bien les propos de Rémy Garde dans l'Equipe de ce matin. Le coach lyonnais, leader du championnat n'y va pas par quatre chemins et déclare : «Je sais assez bien faire de la langue de bois quand il faut, mais là, je ne veux pas en faire. Le titre fait rêver tout le monde. Moi je rêve de gagner le titre ! Mais dans cette phrase, il y a le mot "rêve". Si tout ça est bien posé, alors oui, j'explique que tous les soirs, je rêve du titre en m'endormant, et j'espère que mes joueurs en font autant.»

Bravo coach ! Au moins en voilà un qui ne se cache pas et qui affiche ouvertement ses ambitions. J'espère que ses joueurs en découvrant ces phrases ce matin se sont sentis concernés et encore plus motivés. Imaginez : le titre de champion face au PSG multimillionnaire ! Qui aurait imaginé que cette opportunité pourrait peut-être se présenter à ces Lyonnais en pleine période d'austérité ? Honnêtement ? Pas moi…

Alexandre

A propos de Yahoo Foot

Entouré de Denis Balbir, d’Alexandre Delpérier et de Pascal Praud, Thierry Clopeau anime « Yahoo Foot L’Emission » sur Yahoo Sport. Débats endiablés, analyses passionnées, nos quatre trublions du ballon rond vous donnent rendez-vous tous les lundis sur Yahoo Sport. Chaque jour, retrouvez-les également sur « Yahoo Foot Le Blog », pour un décryptage en profondeur de l’actualité footballistique.