Yahoo Foot

Lloris, le départ ?

On le savait perturbé, mal dans sa peau, irrité par son statut de numéro 2 dans cette équipe de Tottenham. Mais on le découvrait tenace, sur la réserve avec la presse, brillant avec l'équipe de France contre l'Espagne comme à son habitude quand il jouait avec L'OL.
Et puis jeudi soir en Ligue Europa face à Maribor (3-1) il y'a eu cette bourde incroyable. Hugo Lloris tente à la 40 ème minute un crochet hasardeux devant l'attaquant Beric... Qui va égaliser en contrant tout bêtement le ballon.

Du jamais vu pour le gardien international depuis ces débuts à l'OGC Nice. Un homme fragilisé, harcelé, finit toujours par fauter. Il fallait que ça lui arrive, inévitable dans de telles circonstances. Comment digérer en effet ces 3 mois de mise au placard décidés arbitrairement par l'entraineur Villas-Boas au profit du gardien titulaire, l'américain Friedl, qui fait bien le job dans les buts des Spurs, mais qui n'a jamais fait partie du gotha mondial ?
La presse anglaise ne l'a pas accablé mais cela donne de l'eau au moulin de l'entraîneur portugais. Le Guardian soulignait d'ailleurs avec malice que "cette faute donne un indice sur pourquoi Villas-Boas préfère débuter avec Friedel en Premier League".
Aujourd'hui Lloris n'est pas et ne sera pas cette saison le goal titulaire de Tottenham. C'est une évidence imparable .
D'ailleurs son entraîneur enfonce le clou : "cette erreur n'affectera pas mes choix futurs". Sous-entendu je ne dérogerai pas à ma ligne de conduite depuis le début de saison en maintenant l'Américain comme numéro 1.

Le problème pour Lloris, c'est que Villas-Boas, objectivement, n'a pas grand chose à reprocher à Friedl qui est aussi un des tauliers du vestiaire, très écouté par ses partenaires. Il a été élu, par ailleurs, meilleur gardien sur les 10 premières journées de cette saison dans l'émission Match of The Day de la BBC.
Le Portugais hésite en fait à casser cette dynamique, et si en plus Lloris manque ses sorties en Ligue Europa, seules occasions de briller et gagner sa place, alors là la situation se complique pour le gardien de l'équipe de France .

Que faire alors ? D'après nos informations une rencontre serait prévue entre Lloris, son entourage et le président de Tottenham après le match contre Arsenal le 18 novembre.
Rien n'est à exclure même pas un départ précipité au mercato d'hiver. Lloris y penserait même de plus en plus, même s'il démentira quand un journaliste lui posera la question . Vous pariez ?

À Tottenham on maintient que cette première saison est celle de l'apprentissage en Premier League et qu'une place de titulaire attend l'ancien Lyonnais la saison prochaine.
Mais pour Lloris la patience semble avoir trouvé ses limites.

Ce matin Hugo Lloris qui sera titulaire la semaine prochaine contre l'Italie ne manquera pas de lire dans l'Equipe ces déclarations de son prédécesseur à Lyon et en équipe de France, Gregory Coupet : "Sa situation est insupportable. C'est une perte de temps horrible... Oui franchement à sa place je partirais!"
Demain, sur le banc une fois de plus face à Manchester City, Lloris aura tout le temps de méditer.
Si un transfert est compliqué, étant données les indemnités, un prêt pourrait être envisagé.
Ah, si Sirigu était mauvais au PSG, on se prendrait presque à rêver d'un Lloris au Parc des Princes !

Thierry

A propos de Yahoo Foot

Entouré de Denis Balbir, d’Alexandre Delpérier et de Pascal Praud, Thierry Clopeau anime « Yahoo Foot L’Emission » sur Yahoo Sport. Débats endiablés, analyses passionnées, nos quatre trublions du ballon rond vous donnent rendez-vous tous les lundis sur Yahoo Sport. Chaque jour, retrouvez-les également sur « Yahoo Foot Le Blog », pour un décryptage en profondeur de l’actualité footballistique.