Yahoo! Foot

PSG : un sentiment de gâchis

Pascal Praud
Yahoo Foot

Le PSG est passé en six semaines de l'euphorie à la désolation. S'en relèvera-t-il ? Evidemment !

Beaucoup de supporters du PSG éprouvent un sentiment de gâchis ces derniers jours. Deux années de travail semblent effacées depuis le départ de Carlo Ancelotti puis celui de Leonardo. Dans Le Parisien de ce vendredi, Nasser al-Khelaifi affirme que : "rien n’arrêtera le projet du Qatar" mais celui-ci subit un coup d’arrêt que le printemps n’annonçait pas. La fête manquée du Trocadéro a ouvert une séquence noire. L’incertitude a plané sur la sortie d’Ancelotti, la plupart des entraineurs contactés ont refusé la proposition du PSG, la commission de discipline de la Ligue Professionnel de Football a condamné Leonardo à neuf mois de suspension de toute fonction officielle, la commission d’appel de la FFF a passé une seconde couche : suspension aggravée de trois mois. Depuis la fin du mois de mai, le PSG navigue dans la tempête. A-t-il une boussole pour retrouver sa route ? Il a l’argent pour en acheter une.

Qui pour succèder à Leonardo ?

Le Brésilien était une chance pour Paris. Son expertise et son réseau ont apporté une dimension nouvelle au PSG. Hélas, le coup d’épaule à Alexandre Castro a amorcé son retrait du club. Petite cause, grands effets. Le PSG est regardé, épié, zoomé 24 heures sur 24. Chaque fait est commenté, interprété, amplifié. La presse, les chaines infos, Internet offrent une caisse de résonnance à chaque information. Certains le déplorent. D’autres critiquent les medias omniprésents. Quelques-uns les tiennent responsables de la situation ; les mêmes qui accusent le thermomètre quand la fièvre monte. On peut déplorer, critiquer, regretter : c’est ainsi. A Madrid ou à Barcelone, à Munich ou à Turin, la règle est la même pour tous : les clubs vivent dans un loft sous le regard permanent des caméras. L’affaire Leonardo illustre l’époque. Les faits sont dérisoires. Les conséquences, désastreuses. Je l’ai dit : Leonardo est le premier responsable de cette situation. Il pouvait stopper l’emballement dès le lendemain de l’incident en présentant ses excuses. Il a opté pour une stratégie de rapport de force qu’il a perdue. C’est dommage pour lui, pour le PSG et pour la Ligue 1. Je partage ce sentiment de gâchis que ressentent beaucoup d’amoureux du PSG.

La nature a horreur du vide et il sera remplacé à l’automne. Par qui ? David Beckham ? L’Anglais est une marque, un porte-drapeau, un ambassadeur. Il n’est pas un homme de dossiers ou de négociations. En interne, la piste Olivier Létang semble exclue. L’ex directeur général du Stade de Reims, devenu directeur sportif adjoint en septembre dernier, a beaucoup de qualités mais il lui manque une notoriété pour démarcher et convaincre les stars de la planète foot de rejoindre Paris. Le PSG cherchera un profil qui ressemble à celui de Jorge Valdano. L’Argentin est libre depuis 2011. Il a quitté le Real Madrid quand les relations avec José Mourinho ont empêché le travail commun. Il possède la carnet d’adresses de la fonction et il possède l’expérience du poste. Pourquoi pas ? A moins que Laurent Blanc se charge de tout, délègue Létang pour finaliser et que le PSG attende l’hypothétique libération d’Arsène Wenger pour modifier l’organigramme. PSG, version Qatar, Saison 3, c'est parti.

Afficher les commentaires (10)
  • Ligue des champions: Tevez, l'Apache chasse un nouveau scalp

    Ligue des champions: Tevez, l'Apache chasse un nouveau scalp

    "L'Apache" Carlos Tevez a retrouvé cette saison le sentier de la gloire, après s'être un peu égaré dans les plaines, et vise une deuxième Ligue des champions, avec la Juventus Turin cette fois, contre Barcelone. … Suite »

    AFP - il y a 10 minutes
  • Nasri félicite les Américains

    Nasri félicite les Américains

    Interrogé par le site américain TMZ, Samir Nasri, le milieu offensif français de Manchester City, a estimé que la justice américaine avait bien fait de s'être attaquée à la FIFA … Suite »

    Sports365 - il y a 13 minutes
  • Ligue des champions: Allegri-Luis Enrique, les revanchards

    Ligue des champions: Allegri-Luis Enrique, les revanchards

    Très critiqués à un moment de la saison, Massimiliano Allegri (Juventus Turin) et Luis Enrique (FC Barcelone) goûtent une délicieuse revanche en finale de Ligue des champions, samedi (20h45), où le vainqueur reprendra du dessert. … Suite »

    AFP - il y a 19 minutes
  • C'était Rio

    C'était Rio

    Durant douze années, il fut l'un des plus fidèles fantassins de la garde rapprochée de Ferguson. Comme apothéose, l'été dernier, il avait décidé de retrouver ses racines, sa ville : Londres. Rio Ferdinand a décidé de quitter le football à 36 ans par le haut et restera, à jamais, celui devant qui … Suite »

    SoFoot - il y a 23 minutes
  • La fédé bolivienne au cœur d'une enquête

    La fédé bolivienne au cœur d'une enquête

    Les enquêtes de grande envergure concernant le monde du foot s'accumulent. Dans la lignée des scandales de corruption encombrant la FIFA depuis que ... … Suite »

    SoFoot - il y a 26 minutes