Raquel Garrido : la faucille et le ballon !

p_praud
Yahoo Foot

« Je nationaliserais comme l’a fait Christina Kirchner en Argentine, les droits de retransmission télé afin que les matchs de Ligue 1 soient diffusés sur des chaînes gratuites. » Raquel Garrido est une farceuse. Est-ce une blague ? Ou un rêve : que l’Etoile rouge de Paris rencontre le Spartak de Marseille… 

L’entretien qu’a accordé Raquel Garrido au journal So Foot vaut son pesant de cacahuètes. La porte-parole de la France insoumise envisage de nationaliser les droits du foot « afin que les matches de Ligue 1 soient diffusés sur les chaines gratuites. »  

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Outre que je ne vois pas comment juridiquement on peut nationaliser un appel d’offres de la Ligue professionnelle - les clubs de football sont des sociétés privées - voilà une initiative qui décoiffe. Le football perçoit environ 750 M€ par saison. Avec le système Garrido, qui paiera ? L’Etat ? En période de restrictions budgétaires, cette mesure ne manquera pas de sel. Le contribuable assurera les fins de mois de Neymar, Cavani et Mbappé. Appelons cela un impôt révolutionnaire ! Les pauvres au secours des riches. Le tiers-état subventionne la noblesse. Merci Madame Garrido. Vive la sociale !

Soit l’état fermera le robinet. Les recettes des clubs baisseront. Neymar et Cavani partiront ailleurs gagner l’argent qu’ils n’auront plus en France. Madame Garrido sera contente. Les chaines gratuites diffuseront des matches sans intérêt. Les clubs de football seront pauvres mais comme tout le monde le sera, quelle importance ?

Il me semble qu’un homme ou une femme politique n’est pas tenu de dire n’importe quoi. Le football attire les marchands de soupe, les bonimenteurs ou les illuminés. C’est à celui ou celle qui dira la plus grosse bêtise. Parler football pour un représentant de la nation, c’est la certitude d’être entendu, repris et discuté. Cela fait des années que je connais ce pas de danse sur la scène médiatique. 

Garrido a mis la barre très haute. Elle imagine un système perdant-perdant. Le football à la sauce bolchevique. L’Etoile rouge de Paris contre le Spartak de Marseille. Je lui suggère d’imposer le billet de cinéma à 1€ et de rendre gratuit les voyages en train. On pourrait aussi supprimer l’argent et revenir au troc.

On peut enfin demander à Raquel Garrido de ne plus parler football. C’est mieux.

Pascal

À lire aussi