Une croix gammée sur la pelouse de Split

·Blogueur Yahoo Sport

Une croix gammée était dessinée sur la pelouse de Split ce vendredi lors du match qualificatif pour l’Euro 2016 entre la Croatie et l’Italie.

Le monde des instituions du ballon rond est un mystère. Comment est-ce possible ? Comment l’arbitre a-t-il laissé disputer la rencontre ? Comment aucun officiel n’a-t-il demandé la suspension du match ? Comment les joueurs ont-ils pu courir sur la pelouse ? Et les entraîneurs s’asseoir sur leur banc ? La conscience politique du petit monde du football me laisse sans voix. L’important est de taper dans la balle. Une croix gammée inscrite sur un terrain de football est une ignominie. Cette représentation justifiait qu’on ne joue pas le match.

Sans doute les uns et les autres plaideront qu’ils ont mal distingué le dessin taillé dans l’herbe de cette croix gammée qu’on devinait sur la pelouse et que le journal italien Tuttosport a photographié, publiant dans son édition numérique six clichés au moment de l’échauffement des joueurs.

On observera que les jardiniers de Split ont tenté d’effacer à la-mi-temps cette croix gammée. Sans succès. Il était bien tard pour réagir et il est étonnant que personne n’ait vu ce dessin et qu’il faille attendre la mi-temps pour nettoyer ce sandale.

Le match Croatie-Italie était programmé à huis clos dans le groupe H des éliminatoires de l'Euro 2016 suite aux incidents qui avaient émaillé la réception de la Norvège par la Croatie (5-1) le 28 mars à Zagreb.

Le président de la Fédération italienne Carlo Tavecchio n'a pas encore saisi l'UEFA pour cet incident, mais aurait tout de même averti Davor Suker, l'ancien footballeur, président de la Fédération croate, qu’une plainte était envisagée.

La Croatie et l’Italie ont partagé les points du match nul (1-1) dans un match qui n’aurait jamais dû commencer. La Croatie peut craindre de nouvelles sanctions après celles qui avaient amené l'UEFA à infliger un match à huis clos à la Norvège, le 28 mars dernier.

Ce samedi à la mi-journée, l’UEFA n’avait toujours pas réagi.


Pascal

U�Z}�B

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles