Yahoo Foot

Wenger au PSG : c’est le préféré du Qatar

Et si après 16 ans de bons et loyaux services dans le club londonien d'Arsenal, l'entraîneur alsacien finissait par atterrir au PSG en lieu et place de Carlo Ancelotti ?

Arsène Wenger, le préféré des Qataris

D'après nos informations et son entourage proche, la nouvelle ne serait pas si saugrenue. Wenger tiendrait même la corde, aux dernières nouvelles du côté de Doha, qui semble avoir définitivement réglé le cas épineux Ancelotti, malgré les démentis de ce dernier en conférence de presse.

En 2011, déjà, l'idée avait traversé l'esprit du prince héritier du Qatar mais Wenger n'est pas du genre à casser un contrat béton : Arsenal était en bonne position en Premier League et finalement ce n'était pas non plus le préféré de Leonardo, homme fort du PSG mis en place par les qataris et pas prompt à partager le pouvoir.

Aujourd'hui la donne a quelque peu changé. Arsenal se traîne à la 10ème place en Angleterre après sa dernière défaite surprise face à Swansea 2 à 0 et on dit Wenger émoussé, fatigué. Les Bookmakers londoniens le donne même partant au mercato ou en fin de saison à 2 contre 1.

Pire, les tabloïds (mais faut-il les croire ?) le donne ce soir quasi viré par la présidence du club, car c'est le plus mauvais début de saison d'Arsenal depuis 10 ans. Le départ des meilleurs joueurs ces 3 dernières années à Barcelone, Manchester City ou Manchester United mettent en rage les supporteurs dont une grande partie demande la tête de Wenger sur les réseaux sociaux.

Wenger jouit toutefois encore d'une telle aura au club, qu'il devrait éviter l'humiliation du limogeage. Pour sauver la face, il pourrait finalement dire oui aux Qataris, qui lui font la danse du ventre, pour une arrivée au PSG en fin de saison. Aujourd'hui, le bel Arsène, triple champion d'Angleterre, a précisé qu'il respectait toujours ses contrats, donc pas question, sauf cas de force majeure (si on lui forçait la main !) de quitter le navire à la dérive.

Le transfert au PSG serait, pour lui en tout cas, une belle porte de sortie et un beau challenge, préférable sans doute à une fin de carrière comme consultant avec Christian Jeanpierre sur TF1... Dans d'autres clubs qu'Arsenal, avec d'aussi piètres résultats depuis quelques années, Wenger aurait sans doute déjà été remercié.

Mais Arsène l'intouchable pourrait donc voir son destin basculer et la proposition qatarie serait finalement une aubaine pour se relancer dans un club qui a besoin d'une nouvelle stabilité et d'un entraîneur plus proche de l'ADN parisien. Avec cette formule, Wenger écarterait de facto Ancelotti et Leonardo, car le natif de Strasbourg n'est pas partageur de nature. Pas sûr toutefois que les supporteurs parisiens ne lui préfère pas un bon Special One des familles.

Avec QSI tout est permis, on le sait maintenant. Le pire mais peut être aussi le meilleur et le meilleur aujourd'hui à mes yeux, c'est le Portugais sans conteste, même si c'est plus cher ! Mais dans ce tourbillon des contrats du côté du Parc, on n'en est plus à quelques millions d'euros près !

En attendant, un intérim pourrait être assuré avant l'arrivée de Wenger ou de Mourinho. L'information de notre confrère de l'Equipe Jérôme Touboul pourrait se confirmer dans les deux semaines après le match contre Lyon.

Suite au prochain épisode !

Thierry

A propos de Yahoo Foot

Entouré de Denis Balbir, d’Alexandre Delpérier et de Pascal Praud, Thierry Clopeau anime « Yahoo Foot L’Emission » sur Yahoo Sport. Débats endiablés, analyses passionnées, nos quatre trublions du ballon rond vous donnent rendez-vous tous les lundis sur Yahoo Sport. Chaque jour, retrouvez-les également sur « Yahoo Foot Le Blog », pour un décryptage en profondeur de l’actualité footballistique.