Témoignage exclusif de Rémi Bourdelle

Le blog d'Harold Quinquis

Rémi Bourdelle, jeune passionné de vol libre, nous raconte en exclusivité ses ressentis et ses impressions lors du son vol à l’Aiguille du Midi.

Dans la matinée, mon père et moi avons réalisé 2 vols à Planpraz (sur les faces Est de Chamonix). Lors d’une rotation nous avons vu 2 parapentes au sommet de l’Aiguille du Midi. L’occasion est rare ces temps-ci (souvent trop de vent ou mal orienté). De suite, j’ai dit à mon père qu’il fallait y aller, c’était mon dernier jour de vacances, je n’avais nullement l’envie de rater l’occasion.

Un petit problème se pose alors : nous n’avions pas prévu l’équipement adéquat. Après 2-3 coups de fils nous arrivons finalement à trouver des chaussures de montagne (un peu trop grande), une paire de crampons ainsi qu’une sellette montagne, Ouf on a le « minimum ». 

Tout excité dans la benne, nous avons prévu de réaliser le vol en face nord. A 3842m, lorsque j’ai perçu l’état de l’arrête, une croûte gelée avec de grandes marches, j’ai eu la sensation de me prendre une claque en plein visage qui me ramène « les pieds sur terre ». Mon niveau de concentration était alors très élevé, je n’avais pas marché avec des crampons depuis plus d’un an, nous n’avions pas de corde, ni de piolet, bref ce n’était pas raisonnable mais la passion l’a emporté sur la raison…

Lors de la descente de l’arrête, j’ai pris la décision de prendre mon temps, de bien placer mes pas et d’être sûr qu’ils soient solides. La deuxième partie de l’arête était très impressionnante, en effet, dans l’axe de la pente, je devais faire une confiance absolue aux crampons. C’est dans ces moments où quelques pensées m’ont effleuré l’esprit : « et si je venais à tomber, quelle serait les conséquences sur mon entourage, mes amis… ».

Après avoir descendu l’arrête, j’étais heureux pour plusieurs raisons : Tout d’abord par fierté par moi-même, d’avoir pris mon courage à deux mains par rapport à un niveau d’engagement relativement élevé pour moi. Puis pour les sensations d’adrénaline que ça m’a procuré, comme une (bonne) drogue où l’on en redemande à chaque fois. Et enfin pour le vol qui allait suivre derrière, sans avoir décollé je savais qu’il ne pourrait qu’être mythique !!

Au final les conditions météo nous ont obligés à décoller par le sud. Go pro sur le casque et dans la voile allumé, je choisi de décoller dos voile pour la simple et bonne raison que les bâtons rétractables que j’ai utilisé pour la descente restaient trop grands et pourraient s’emmêler avec la voile si je venais à me retourner (décollage face voile). Décollage fait, il manquait quelques km/h pour tenir en soaring, tant pis, je me suis avancé vers la fameuse et grandiose Mer de glace. Lorsque j’ai vu mon ombre sur la neige, je me suis senti minuscule face à cette « vallée » démesurément grande ! Par la suite alors que je m’avançais tranquillement pour rejoindre la vallée de Chamonix, j’ai remarqué qu’un vent remontait le glacier et me freinait dans mon avancée. Dans le doute j’ai connecté mon accélérateur à ma voile. Finalement j’ai basculé sur la vallée de Chamonix avec beaucoup d’altitude (300m au-dessus du signal). A ce moment j’ai aperçu mon père au-dessus des aiguilles de Chamonix, il avait directement pris la décision de basculer au nord après le décollage, nous nous sommes retrouvés dans une masse d’air ultra porteuse qui nous a permis de nous balader aisément dans la vallée. 

Sur la dernière partie du vol, je me suis placé au-dessus de mon père. Ayant la voile d’acrobatie, je me suis dit que les images pourraient être belles en pleine action. 

Atterrissage classique mais frustrant, j’y serais bien resté 2-3h de plus mais le covoiturage du retour n’aurait pas attendu…

Bref, c’était un super vol avec des conditions en vol très agréables (un peu moins pour le sol), même si l’organisation et j’en suis pleinement conscient laisse à désirer …”

Plus de vidéos de Rémi Bourdelle ici : 

Retrouvez vos vidéos de sports extrêmes préférées sur Ridersmatch.com !

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages