Jeu Décisif

Un très gros caractère

Jeu Décisif

Sloane Stephens. Attention à elle !

Moi qui appelais de mes vœux du changement dans le grand magic circus du tennis, j’en suis pour mes frais. En demi-finales de l’Open d’Australie, on retrouve les trois premiers mondiaux et les quatre premières têtes de série. Tu parles d’un big bang ! Les patrons tiennent la boutique. Certes, Stan Wawrinka contre Novak Djokovic, Nicolas Almagro face à David Ferrer et Jo-Wilfried Tsonga opposé à Roger Federer ce mercredi, ont fait couler des sueurs froides dans le dos leurs adversaires. Mais en vain. Pas touche à la caisse, les amis, c’est encore un peu tôt ! Les caïds vont donc s’expliquer à partir de demain. Pour les autres, vous pouvez rentrer à la maison afin de préparer le premier tour de Coupe Davis.

Ce big bang a tout de même eu lieu, mais côté féminin. Serena Williams, touchée au dos en cours de match, s’est inclinée en quarts de finale contre sa jeune compatriote Sloane Stephens. Cette noire américaine, déjà 27e mondiale, s’était mise en évidence à Roland-Garros en se hissant en huitièmes de finale. L’occasion de découvrir une jeune fille à l’étonnante qualité de frappe et surtout au caractère bien affirmé.

Et il y a des raisons pour ça, comme l’avait raconté Christine Thomas dans L’Equipe au printemps dernier : Stephens est la fille de Sybil Smith, la première afro-américaine à avoir été sélectionnée dans l’équipe US de natation et de John Stephens, grand nom du football américain. Jusque-là tout va bien. Attention, la suite peut provoquer des nœuds à l’estomac. Sloane n’a connu son père qu’à 16 ans, via une relation téléphonique pour débuter, puis par quelques rencontres. C’est alors que ce père absent se tue en voiture. Ce n’est pas tout. La jeune championne va alors se pencher sur le passé de son géniteur pour apprendre qu’il avait été placé en probation pour une affaire de viol en 1994 et qu’une plainte pour harcèlement sexuel avait été déposée contre lui juste avant son décès ! Et comme si ce n’était pas assez, le plus grand espoir du tennis US a appris également que si son père avait voulu la connaître c’est parce qu’il était de toute façon condamné par une maladie des os dégénérative ! Tout le monde ne serait pas resté debout après ces révélations à la chaine. Sloane Stephens, si ! Quand on a traversé pareille tempête, comment ne pas être paré pour les exigences du sport de haut niveau !

Côté tennis, cette Floridienne a été une très bonne juniors sans être la patronne de cette catégorie d’âge, mais son passage au circuit WTA a été une réussite. Au terme de sa première vraie saison, cette protégée de David Nainkin –auparavant coach de Mardy Fish ou Sam Querrey- s’est installée dans le Top 100 avant de signer l’année passée ses premiers parcours significatifs en Grand Chelem (huitièmes à Paris donc et aussi troisième tour à Wimbledon et l’US Open).

Très à son aise sur terre battue, c’est toutefois sur les courts en dur de Melbourne Park que Stephens, 19 ans, a signé son premier exploit majeur en dominant l’une de ses deux idoles, l’autre étant sans surprise, Venus. Signalons aussi au passage, qu’elle a battu sur son parcours trois autres jeunes pousses du circuit WTA, Kiki Mladenovic, Laura Robson et la Serbe Bojana Jovanovski.

Au-delà de cette première qualification pour les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem, où elle retrouvera Victoria Azarenka, le sentiment d’assister à la naissance d’une future grande est bel et bien là… Des filles qui ont du talent, on en croise. Des filles qui ont du talent (avec la volonté de venir au filet) et peur de rien, c’est plus rare…

Afficher les commentaires (13)
  • Foot - L1 - Bordeaux Sagnol : «Un match compliqué»

    Foot - L1 - Bordeaux Sagnol : «Un match compliqué»

    Willy Sagnol, l'entraîneur de Bordeaux, a estimé qu'il «manquait toujours un petit truc, un peu de folie, un peu de technique» à ses joueurs pour battre Reims samedi (1-1).Willy Sagnol (entraîneur de Bordeaux): «C'était un match compliqué. On est tombé face à une équipe de Reims extrêmement bien … Suite »

    L’équipe - il y a 3 heures
  • Foot - L1 - Reims Vasseur :«Une bonne performance»

    Foot - L1 - Reims Vasseur :«Une bonne performance»

    Reims, qui a pris un bon point à Bordeaux (1-1), a toujours trois points d'avance sur la zone rouge. Pour Vasseur, son équipe se «resynchronise».Jean-Luc Vasseur (entraîneur de Reims): «On avait décidé de leur laisser le ballon, car c'est l'une des meilleures équipes du Championnat à domicile. Avec … Suite »

    L’équipe - il y a 3 heures
  • NBA: fracture de la pommette pour Westbrook, le meneur d'Oklahoma City

    NBA: fracture de la pommette pour Westbrook, le meneur d'Oklahoma City

    Le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook, l'un des prétendants au titre de meilleur joueur NBA de la saison, a été opéré samedi après s'être facturé la pommette droite la veille, a annoncé son équipe. … Suite »

    AFP - il y a 3 heures
  • Foot - L1 - ETG Dupraz: «Satisfait par le résultat»

    Foot - L1 - ETG Dupraz: «Satisfait par le résultat»

    Pascal Dupraz, l'entraîneur de l'Evian-TG, s'est dit «satisfait» par la victoire de son équipe contre le FC Metz (2-1), «mais moins par l'attitude» de ses joueurs.Pascal Dupraz (entraîneur de l'Evian-TG): «Je suis satisfait par le résultat, mais moins par notre attitude à partir du moment où on a … Suite »

    L’équipe - il y a 3 heures
  • Foot - L1 - Metz Cartier est optimiste

    Foot - L1 - Metz Cartier est optimiste

    Dernier de la L1, encore défait par Evian-TG (1-2), Albert Cartier est pourtant confiant concernant le maintien de Metz...Albert Cartier (entraîneur de Metz): «On a souffert, parce qu'on a seulement fait des bouts de match. Pour le maintien, tout est encore faisable. Ce qui va être important, c'est … Suite »

    L’équipe - il y a 3 heures