L'étape de Cédric

La nostalgie des baroudeurs

Il y a une chose qui est devenue un sérieux problème pour les hommes au long raide, en groupe ou en solitaire : les équipes de sprinteurs. Aujourd'hui nous en avons encore eu la preuve.

Il y a eu en effet une nouvelle échappée partie au kilomètre 0 avec notamment Flecha, un habitué de ce genre d'exercice. Le problème c'est que désormais les équipes de sprinteurs sont tellement bien organisées, qu'il est devenu impossible d'espérer la moindre miette pour les opportunistes de la première heure. Certes, l'Espagnol a reçu le prix de la combativité à l'issue de cette étape mais franchement, il fallait être un peu cinglé pour se lancer à l'avant, connaissant le parcours de la course, l'appétit des sprinteurs avant d'aborder la dernière semaine et un vent 3/4 favorable.

Afficher la photo

.

Juan Antonio Flecha (en 3ème position) et ses compagnons d'échapée



Après qui ne tente rien n'a rien et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire. J'étais moi-même un de ces coureurs qui devaient prendre des échappées pour gagner. Je me souviens de mon parcours solitaire en 97 ou j'avais fait plus de 140 km devant. Il faudrait regarder d'ailleurs si ce scénario s'est de nouveau répété ces dernières années sur le Tour ( je veux dire par là en étant devant pendant autant de kilomètres). Cela dit, la course a été belle. Nous avons eu encore une belle démonstration des sprinteurs mais c'est vrai que ce soir je suis un peu triste et je comprends que cela en frustre plus d'un !

Plusieurs explications

Ce constat explique également le manque de résultats des coureurs français. Ce sont généralement les spécialistes de ce type d'effort. Je crois que tout cela est dû dans un premier temps à la topographie de notre pays. Par exemple sur les routes du Tour d'Italie, quand la course passe au bord de la mer adriatique, ce n'est pas le même relief et les routes sont beaucoup moins bonnes. Forcément ça facilite les échappées. Sans faire de mauvais chauvinisme, nous avons la chance d'avoir en France de très bonnes routes et tout est aussi plus calculé.
Sur le Tour, vous n'allez pas aligner un coureur sans expérience ce qui n'est pas le cas sur le Giro où l'on teste plus facilement des coureurs. Deuxièmement, nous assistons dans ce genre d'événements à des échappées publicitaires. C'est un peu (voir beaucoup !) à l'image de notre société où l'enjeu financier est le plus important. Tout ces facteurs réduisent donc inévitablement les chances des baroudeurs. C'est en gros toujours le même problème et ça fait quinze ans que ça dure !

Conclusion : sur le Tour, mieux vaut être sprinteur que baroudeur !
Afficher les commentaires (10)
  • US Open - Serena a frôlé la cata

    US Open - Serena a frôlé la cata

    US OPEN 2015 - Une fois encore, Serena Williams a joué avec le feu, comme cela lui était arrivé à Roland-Garros ou Wimbledon. … Suite »

    Eurosport - il y a 36 minutes
  • Dernier galop d’essai pour le XV de France face à l'Ecosse

    Dernier galop d’essai pour le XV de France face à l'Ecosse

    Le XV de France jouera son dernier match de préparation ce soir au Stade de France face à l’Ecosse (21h sur France 2), ultime répétition avant le début de la Coupe du Monde Anglaise qui débute le 18 septembre. Une dernière occasion pour se jauger mais également pour trouver des automatismes, pour … Suite »

    francetvsport - il y a 41 minutes
  • Si Luna profite de sa dynamique

    Si Luna profite de sa dynamique

    IL S'EN EST FALLU de peu pour que SI LUNA remporte son quinté à l'occasion de sa deuxième tentative dans la catégorie. Lauréate au niveau supérieur en Allemagne, l'élève de William Mongil a été... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 42 minutes
  • EuroBasket : Cette fois, les Bleus devront soigner leur entrée en matière

    EuroBasket : Cette fois, les Bleus devront soigner leur entrée en matière

    L’équipe de France, qui lance son EuroBasket par un duel piégeux face à la Finlande, ce samedi à Montpellier (21h00), tentera de justifier son rang de favori en donnant le ton d’entrée de tournoi. Il faudra pour cela mettre fin à la malédiction du premier match qui a touché Tony Parker et consorts … Suite »

    francetvsport - il y a 1 heure 12 minutes
  • US Open - Pour Chardy aussi, ça sourit !

    US Open - Pour Chardy aussi, ça sourit !

    US OPEN 2015 - Jérémy Chardy a rejoint Jo-Wilfried Tsonga et Benoît Paire en huitièmes de finale en battant David Ferrer en quatre sets. … Suite »

    Eurosport - il y a 1 heure 24 minutes