Pierrot le foot

France-Serbie : les notes

france-serbie-notes

LLORIS (7) : Quatre arrêts à effectuer, dont trois faciles mais impeccablement réalisés. Le dernier, sur un coup-franc en force d'Ivanovic, est énorme. Et en plus, il a été bon au pied. Tout arrive...

REVEILLERE (6) : Très satisfaisant. Bon, il n'avait pas non plus un monstre dans sa zone. Mais il s'est montré sérieux et agressif défensivement et sa participation au jeu était très correcte. C'est d'ailleurs lui qui fait le pressing qui mène au but de Malouda.

KOSCIELNY (6) : Je l'ai trouvé très sûr, très calme. Evidemment, lui aussi a bénéficié de la faiblesse offensive de l'équipe Serbe, mais il a fait preuve d'un sérieux et d'une rigueur qu'on ne connaît pas à Rami et Mexès, qui sont parfois un peu plus "fantaisistes".

MEXES (5) : Un match sans histoire. Il n'a pas eu grand chose à faire et a pris un carton jaune inutile pour une semelle qui l'était tout autant. Il a besoin de jouer et de ce point de vue, ce genre de match doit le rassurer.

CLICHY (6) : Une bonne première mi-temps. Il est à l'origine du but de Ribéry et sa participation au jeu a été à la hauteur. Peu sollicité défensivement. Un peu moins bien en seconde période, avec quelques mauvaises passes. Mais globalement, il représente une alternative sérieuse à Evra. Une alternative que j'appelle de tous mes voeux.

DIARRA (6) : Excellent en première mi-temps. Tranchant dans ses interventions, bien en jambes, je dirais presque "dynamique". Vu sa saison avec l'OM, c'est une très bonne surprise. Il s'est éteint après le repos, mais comme les Bleus dans leur ensemble. Après sa bonne entrée face à l'Islande, l'ancien Bordelais a encore donné des signes rassurants.

CABAYE (5) : Un match assez mièvre. Il n'a même pas eu à s'employer à la récupération puisque les Bleus ont tout le temps eu le ballon. Une prestation anonyme.

MALOUDA (7) : Comme prévu, Laurent Blanc compte plus sur lui comme joueur d'axe que sur un côté. Dans une position avancée, il a montré qu'il avait beaucoup de jus et sa fraîcheur est évidente. Et puis, quel but ! Certainement son plus beau en sélection. En voilà un qui n'a pas perdu son temps à Reims.

NASRI (4) : Deux bonnes balles données en premières période. Ca ne suffit pas. On est en droit d'attendre autre chose de la part d'un joueur de son calibre. Il ne donne aucune vitesse au jeu et ses inspirations sont bien trop sporadiques. Voilà un dossier qu'il va falloir ouvrir au plus tôt, car le "cas Nasri" pose vraiment problème.

BENZEMA (5) : Il n'a pas franchement l'air passionné par ces matchs amicaux. Il aurait pu marquer deux buts en première période, dont une jolie talonnade. Mais au niveau de son implication, ce n'est pas ça. Bon, il faut dire aussi qu'il n'a pas à gagner sa place et de ce fait, n'a donc rien à prouver. Espérons qu'il garde ses meilleures cartouches pour dans 10 jours.

RIBERY (6) : Un début de match étincelant, avec ce but plein d'enthousiasme. Avec deux buts en deux matchs, il est en train de retrouver la confiance et c'est une vraie bonne nouvelle pour l'équipe de France. On peut simplement lui reprocher d'avoir été pris au piège de son euphorie avec quelques raids mal placés qui l'ont écarté du reste de l'équipe. Malgré ça, il semble avoir de bonnes vibrations et c'est vraiment une bonne chose.

REMPLACANTS

Martin : Il a couru, il a joué simple à une ou deux touches de balle… Globalement, trente minutes sans grand intérêt.

Ménez : A part une action où il élimine quatre joueurs, pas grand chose de très productif de la part du Parisien.

Giroud : Le Montpelliérain n'a pas piqué un ballon. Pas le néant, mais pas loin.

Rami et Ben Arfa n'ont pas fait grand chose non plus en un petit quart d'heure de jeu. Mais à leur décharge à tous, le match était plié à ce moment-là et il ne se passait plus grand chose.

Allez, à demain pour l'analyse...

Pierrot

A propos de Pierrot le foot

"Pierrot le Foot", alias Pierre Ménès fait désormais partie de l'équipe du Canal Football Club sur Canal+.
Depuis la Coupe du Monde 2006 il suit toute l'actualité du foot sur son blog. Ligue 1, Equipe de France, Ligue des Champions, championnats européens, il distille chaque semaine ses commentaires et impressions en utilisant son légendaire ton décalé et corrosif.

Les vidéos de Pierrot

Sur Yahoo