Poupimali

Champion d’Automne et autres. Le bilan à mi-parcours. Partie 2

bouclier de brennusBientôt la fin d'année, afin d'être raccord avec tous les bilans et autre bêtisiers de l'époque, j'ai choisi de faire un premier bilan à mi parcours du Top14 version 2012-13.
La lecture du classement, au bout de ces 13 journées, permet de distinguer quatre couches dans le Top14 version 2012-13.
Après avoir traité les deux premières ici, je poursuis et je clos (essai de Poupinalité - désolée je n'ai pas pu m'empêcher).

3 - Les clubs qui sortent du lot mais qui sont encore un peu trop courts :
- L'USAP, 7e : certainement l'équipe la plus séduisante dans le jeu offensif dans sa progression depuis l'entame de saison. Ils ont franchi la barre des 300 points en 13 matchs. 307 pour être précise. Seulement 5 clubs l'ont fait (pour la petite anecdote, Clermont, pourtant 2e, n'a marqué que 297 pts). La méthode Delpoux fonctionne. Leur point faible reste la défense mais je crois que cette partie du travail est en train de payer. En tout cas c'est l'impression qu'a laissé le club lors de la rencontre de le weekend dernier face à d'imprécis montpelliérains. A voir comment ils se débrouilleront contre Toulon le weekend prochain. J'aimerai beaucoup les voir en phase finale, pour tout dire.
- FC Grenoble, 6e : la surprise ! Pas de grandes stars, quelques joueurs brillants (Valentin Courrent auteur de 105 points depuis le début de la saison sur les 288 inscrits, John Best, Kenan Mutapcic, Nigel Hunt marqueur de 3 essais), mais un collectif du tonnerre. Reconnaissons le talent de Landreau pour réunir ses hommes et les amener à se battre en ensemble : de la valeur rugby comme on l'aime. Déjà à l'oeuvre quand il était joueur, puis quand il était au Stade Français durant 5 ans (2004-2009). Il y a quelque chose de génie chez cette homme. Alors que son homonyme au ballon rond fait parler beaucoup de lui en ce moment, le discret Fabrice pourrait être l'invité surprise de cette fin de saison dans le haut du tableau, juste après sa montée en Top14. Un bel exploit.
- Montpellier HR, 5e : le problème de cette équipe c'est qu'elle est capable du meilleur comme du pire. Pourquoi ? Surement un trop plein de latins dans les rangs : c'est tout ou rien. Suffit de regarder le match du weekend dernier ou encore le match de septembre contre le BO pour comprendre le "rien" : des approximations, de l'agacement, des fautes au sol, des cartons pris pour des bêtises. Paradoxalement c'est une équipe fabuleuse quand il n'y a aucun grain de sable dans les rouages (je pense à leur performance en Hcup). Elle doit encore murir (d'où peut être le dernier grand futur recrutement d'un certain joueur emblématique d'un club voisin mais on a pas le droit de le dire) pour se stabiliser.
Petit bonus : je vous engage vraiment à suivre ce qu'ils font sur Youtube et sur les réseaux sociaux.

4- L'élite.
Ils ont tout compris. Ils savent. Ils survolent.
- Castres Olympique, 4e : voila un club qui ne dit rien (comparativement aux "autres têtes d'affiche"), dont on parle moins mais qui fait son bonhomme de chemin dans le haut du tableau depuis 1989. Ils viennent notamment d'aligner leur sixième victoire d'affilé en championnat égalant le record du RCT cette saison, épinglant donc l'ASM, le SUA, l'USAP, l'UBB, MdM et le Racing Métro. Contrairement aux deux clubs précédents, la régularité est le maître mot. D'abord sous l'ère Gaillard (où ils obtinrent le Bouclier en 1993) dont tout le monde se souvient pour ça :

Peu étonnant finalement, que le duo Labit et Travers soient chassés par d'autres clubs (dont un certain bleu et blanc). Le CO fut quart-de-finaliste pour la saison 2009-2010 (à leur arrivée). Lors de la saison 2010-2011, il resta invaincu à domicile et quart-de-finaliste également. Il fut demi-finaliste pour la saison 2011-2012.
Régularité, fiabilité et résultats. Illustration : Romain Teulet est resté fidèle au club et a inscrit plus de 3000 points depuis 2001.
- Stade Toulousain, 3e : la plus belle équipe du Top14 (juste devant le RCT, selon moi). Que dire ? Le Stade Toulousain c'est une grosse machine verrouillée à double tour. Cependant, le constat fait depuis le début de saison est que l'on ne peut pas toujours être les champions.
Je rajouterai également qu'à trop vouloir être les premiers, certains en oublient leur humilité au vestiaire. Malheureusement cela dessert. C'est surement la rançon de 19 Boucliers depuis 1912 (dont 10 sous l'ère Novés, plus 4 Hcup). Maintenant je ne doute absolument pas de la capacité du staff pour recadrer l'ensemble vers les objectifs finaux.
- ASM Clermont, 2e : c'est rare que je le souligne mais c'est l'équipe la plus pénible à regarder jouer en Top14 depuis le début de la saison. La dichotomie avec leurs prestations européennes en est plus que déroutante.
"Laborieux" est même le premier qualificatif qui me vient pour les qualifier. Mais ils gagnent. Et ce qui compte au final, ce sont les points rapportés par match.
- le Rugby Club Toulonnais, 1er : depuis leur remontée en Top 14 depuis 2008, l'objectif du président emblématique (mais qui prend trop de place; enfin, à qui les médias en laissent trop) est simple, le Bouclier. Alors il a mis en place sa machine bien huilée à lui. Il faut reconnaitre la pugnacité et la qualité de savoir s'entourer des meilleurs (PSA, Laporte, Wilkinson pour ne citer qu'eux, et la liste est longue). Les seuls clubs à les faire chuter restent Toulouse et Clermont. Finalement cette avidité de vaincre si enthousiasmante est finalement peut être un peu gâchée par sa rapidité agaçante. Et oui, en France, on aime bien les sagas. Alors les armadas de légionnaires (autre fait reproché régulièrement que je questionnais déjà ici) ne cadrent pas avec le moule ovale du rugby français. Le RCT ne fait qu'appliquer ce que les professionnels du football comme le Real Madrid ou le Milan AC font depuis des lustres. Au moins, le poil à gratter du sud-est ne laisse personne indifférent. Il interroge le rugby d'aujourd'hui.

PS : mieux que le RCT, l'USB (Union Sportive bergeracoise) rugby est champion d'automne en fédérale 3 sud-ouest poule 12, INVAINCU.
C'est purement chauvin mais cela a le mérite d'être souligné. Prochain match pour les all blacks (et oui) le 13/01/13 à St Cernin (15).

A propos de Poupimali

Poupimali est une blogueuse fière de son terroir, passionnée de rugby et de ses valeurs. Consultante en stratégie de communication sur les réseaux sociaux le reste du temps, elle rédige ici son blog spécialisé rugby d'actualités et d'analyses, satirique et féminin. Il est fortement conseillé de la lire parfois avec second degré (voire troisième).

Les photos de Poupimali