Poupimali

Les nouvelles recrues étrangères du Top 14

Un petit mot à rajouter, monsieur Williams ? crédit photo WILLIAM WEST : AFPOn râle souvent quant à leur présence, car les fameux "étrangers", les grands noms du rugby international sont la petite mort du rugby français de haut niveau. Faire venir une star du ballon ovale dans le top 14 est souvent synonyme d'un poste clé qui ne sera pas occupé par une future potentielle star du XV de France.
Néanmoins, on ne peut pas bouder le plaisir de les voir évoluer en France. Petit tour d'horizon des nouveaux arrivants.

Ali Williams.
La terreur des secondes lignes débarque sur la rade. Pourquoi ? Parce qu'il s'ennuie en Nouvelle-Zélande. Et aussi, on peut parier que la proposition de Boubou était impossible à refuser.
À 32 ans, il a annoncé sa fin de carrière sous le maillot noir (fin mai) avec un joli parcours : 77 capes sous le maillot All-Black et évidemment, champion du monde 2011. Il n'a plus donc de raison de rester en Nouvelle-Zélande, il part même grand prince en faisant la promo de son "successeur" Brodie Retallik (Chiefs).
Bon, par contre, on se souviendra toujours de lui comme celui qui a perdu sa mâchoire contre Sébastien Chabal : https://www.youtube.com/watch?v=l8XeZ6HzOlE

Jonathan Sexton.
L'ouvreur brillant de la province du Leinster (depuis 2006) et de l'équipe nationale d'Irlande (depuis 2009) est la petite pépite recrutée par le président Jacky Lorenzetti, et ce pour deux saisons (pour la jolie somme de 600 000€).
Le Racing se dote donc d'une arme de destruction massive au pied : sa moyenne de points en Ligue Celtique la saison passée et de 14 points par match. Elle est de 10 points par match joué en H cup. À noter également, le vainqueur de l'Amlin cup a inscrit plus de 30 points en deux matchs.
Comme un certain Jonny, il vaut mieux l'avoir dans son camp que de jouer contre.
Le joueur de 28 ans a un joli palmarès : triple vainqueur de la Coupe d'Europe avec le Leinster (2009, 2011, 2012), champion d'Amlin cup en 2013, vainqueur du Pro en 2008 et 2013.
Le double coup que réussit le Racing, est d'avoir réussi à recruter également un autre demi d’ouverture irlandais connu pour son pied : Ronan O'Gara, le jeune retraité du Munster. Il interviendra en tant que consultant.
Un aperçu de ses performances : https://www.youtube.com/watch?v=y6ci3yl4330

Bryan Habana.
L'un des meilleurs ailiers au monde est donc sud africain et surtout futur varois. À Toulon, Habana ne sera pas seul. Il retrouvera certains de ses compatriotes, dont le deuxième ligne Bakkies Botha et le troisième ligne Danie Rossouw.
Il a, à son actif, un très (très) joli palmarès : champion du Super 14 en 2007 et 2009 avec les Bulls, vainqueur de la Currie Cup en 2006 avec le Free State Cheetahs et 2009 avec les Blue Bulls, champion du monde 2007 et vainqueur du Tri-nations 2009 en équipe nationale (85 sélections pour 50 essais). Il a également été sacré meilleur joueur du monde IRB en 2007. Il détient le record d'essai dans une coupe du monde (8 essais en 2007) et plus récemment, il a obtenu le prix du plus bel essai de l'année 2012. À voir là : https://www.youtube.com/watch?v=80CFAzmKPpQ

Martin Castrogiovani.
Après de longs mois de négociations (et même une annulation de proposition en mars), le pilier italien (né en Argentine) de Leicester et champion d'Angleterre (2007, 2009, 2010 et 2013) va prendre lui aussi le chemin de la rade.
Le meilleur joueur du championnat d'Angleterre (en 2007), c'est aussi 98 sélections sous le maillot italien depuis 2002 et 12 essais tout de même. Un pilier comme on les aime. C'est aussi un bon client pour la télé (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=P45wGc_Vdjo

Richie Gray.
Le grand blond avec ses deux crampons va venir tutoyer les airs français du côté de Pierre Antoine. L'arrivée de l'écossais de Sale passe presque inaperçue. Le doué seconde ligne international écossais depuis 2010 (il avait seulement 21 ans), vient de signer pour 3 ans à Castres. Il a également joué son premier match sous le maillot des Lions contre l’Australie lors de la victoire écrasante des Lions Britanniques (16 à 41). Associé à Ortega ou à Samson, cela risque de faire mal en touche et dans les rucks... : https://www.youtube.com/watch?v=Tfs_stxGW9Y

Morne Steyn.
Un autre sud africain débarque en France sous le célèbre maillot rose cette fois. Et pas des moindres, puisqu'il s'agit de l'un des plus brillants ouvreurs du pays. Le joueur de 29 ans, réputé pour des transformations et drops de plus de 50 m, a démarré sa carrière à 19 ans en 2003 dans l'équipe des Blue Bulls et de façon plus que réussie puisqu'il a remporté 2 années de suite la Currie Cup (2003, 2004 et également 2006). Il a remporté avec l'équipe nationale pas moins de 3 Super XV. Ses capes sont au nombre de 42 sous le maillot Springboks pour 486 points inscrits. En quittant l'Afrique du Sud (il vient de signer un contrat de 3 ans), sa carrière internationale risque fort de s'arrêter là.
https://www.youtube.com/watch?v=Uyy0pBaVku0

Alors, une préférence ? Qui irez-vous voir jouer ?

A propos de Poupimali

Poupimali est une blogueuse fière de son terroir, passionnée de rugby et de ses valeurs. Consultante en stratégie de communication sur les réseaux sociaux le reste du temps, elle rédige ici son blog spécialisé rugby d'actualités et d'analyses, satirique et féminin. Il est fortement conseillé de la lire parfois avec second degré (voire troisième).

Les photos de Poupimali