10 meilleurs buteurs de l'histoire des Monaco - PSG

Topito Sport

Il paraît que c’est dans les grands matches qu’on voit les grands joueurs. La preuve, Zlatan Ibrahimovic n’apparaît pas parmi les 10 meilleurs buteurs des rencontres entre l'AS Monaco et le PSG. Par contre d’autres goleadores ont su briller lors ce classique du Championnat de France.


1- Ronaldinho : 3 buts
Le Brésilien n’a peut être porté les couleurs parisiennes que pendant deux saisons de 2011 à 2003, mais il a quand même trouvé le temps de planter 3 buts à l’AS Monaco. Alors certes, les rabat-joie geindront que derrière ce triplé se cache deux penaltys, mais c’est oublier la magie du joueur sur le terrain, à une époque où il devait composer avec des artistes comme Francis Llacer, Jérôme Leroy ou Fabrice Fiorèse. Quant à son 3ème but face à Monaco, on vous laisse le savourer en images, avec en guest star un certain Patrice Evra (on voit sa bouille déconfite à 0,42 de la vidéo).


2- Sarr Boubacar : 3 buts
Après avoir planté 21 et 17 buts sur ses deux dernières saisons à l’OM, l’attaquant sénégalais décide de rejoindre le PSG, mais se fracture la jambe en janvier 1980… face à Monaco. Une blessure qui le tiendra éloigné des terrains pendant 7 longs mois. A son retour, il forme un triptyque offensif de feu avec Dominique Rocheteau et les grands ciseaux (retournés) de Nambatingue Toko. Sur ses 27 buts inscrits avec le PSG, 3 le seront face aux Monégasques. Ça mérite bien une petite Biguine à Bouba.


3- Ludovic Giuly : 4 buts
Meilleur joueur que consultant, Ludovic Giuly a quand même réussi à mettre Lionel Messi sur le banc. Certes, à l’époque la star argentine n’avait pas encore 18 ans et Giuly pouvait encore le regarder de haut. Oui, même à seulement 164 cm du sol. En Ligue 1, le Lyonnais d’origine fait partie des joueurs avec Weah, Bravo, Djorkaeff, Simone ou Nenê à avoir évolué à la fois au PSG et à l’AS Monaco. Il en a profité pour planter 4 buts au cours des rencontres entre les deux clubs, dont cette reprise à bout portant sur un caviar d’El Fakiri. Bien joué petit.


4- Amara Diané : 4 buts
Si on se souvient surtout de lui pour son but face à Sochaux lors de la 38ème journée de Ligue 1 de la saison 2007/2008, qui permit au club de la capitale d’éviter de descendre en Ligue 2, Amara Diané a su également se montrer décisif dans quelques grands matches. Il a notamment inscrit 4 buts face à Monaco en seulement deux saisons passées au PSG, dont cette tête au second poteau sur un centre d’el Magnifico, Jérôme Rothen.


5- Edinson Cavani : 4 buts
Le choc de dimanche est aussi celui entre les deux goleadors sud américains de la Ligue 1 Conforama. A ce jour, l’Uruguayen devance le Monégasque avec 4 réalisations lors des 5 dernières confrontations PSG-ASM. Buteur à Louis II, puis au Parc sur penalty, Edinson Cavani reste sur un doublé en Finale de la Coupe de la Ligue (4-1), suivi par 1 but inscrit en demi-finale de Coupe de France (5-0). De son côté Radamel Falcao n’a planté que 2 buts face aux Parisiens, mais a disputé moins de rencontres.


6- Carlos Bianchi : 4 buts
Le buteur argentin a fait les beaux jours du PSG de 1977 à 1979, plantant la bagatelle de 71 buts (dont 4 contre l’AS Monaco) en seulement 80 matches. Deux fois meilleur buteur du Championnat de France, sa réussite n'a pas suffit à compenser les lacunes du club à l'époque, qui ne parvint pas à faire mieux qu’une 11ème place au classement final. Il reste toutefois à ce jour, avec Cavani et Amara Diané, le meilleur buteur parisien face aux Monégasques.


7- Bernard Genghini : 4 buts
Bernard Genghini c’est une superbe moustache qui n’a pas seulement brillé en Équipe de France aux cotés de Tigana, Platini et Giresse (le fameux Carré magique), mais s’est également frisée en Championnat. Lors de ses 3 saisons monégasques, Genghini a inscrit 57 buts en 124 apparitions dont 4 face au PSG… et du gauche évidemment.


8- David Trezeguet : 5 buts
En 1995, David Trezeguet n’a que 17 ans et est à deux doigts de s’engager pour le PSG, mais Jean-Michel Moutier refuse de se plier aux exigences financières du joueur : 15 000 francs par mois (2300 euros) et un appartement mis à sa disposition sur Paris. Résultat : le joueur s’engage pour 5 ans avec Monaco et se vengera de l’affront parisien en leur plantant 5 buts et en leur soufflant le titre de champion de France en 1997 et 2000 ; l'AS Monaco devançant à chaque fois le PSG de quelques longueurs.


9- Delio Onnis : 5 buts
L’avant-centre italo argentin va planter 223 buts en 280 rencontres et faire plier, avec ses compères d’attaque Christian Dalger et Raoul Noguès, la défense parisienne à 5 reprises. Meilleur buteur du Championnat de France en 1975 (30 buts), 1980 (21 buts), 1981 (24 buts), 1982 (29 buts) et 1984 (21 buts), Delio Onnis a pourtant la particularité de n’avoir jamais été appelé en sélection nationale, ni avec l’Argentine, ni avec l’Italie.


10- Shabani Nonda : 6 buts
L’attaquant monégasque a tout connu face au PSG. La joie du buteur (à 6 reprises), mais aussi des larmes de douleur un 24 août 2003 au Parc des Princes, lorsque ses ligaments du genou ont fait connaissance avec les crampons de José Pierre-FanFan. A peine commencée, sa saison est alors fichue. Enfin presque. Pendant que le joueur se remet de sa blessure, ses coéquipiers brillent en Ligue des Champions, jusqu’à cette demi-finale aller d'avril 2004 face à Chelsea, au cours de laquelle Shabani Nonda signe son grand retour à 7 minutes du coup de sifflet final. Suffisant pour planter le troisième but de son équipe réduite pourtant à 10, sur un centre enroulé de… Jérôme Rothen, encore lui. Victoire finale 3-1. Monaco obtiendra sa qualif pour la finale grâce à un nul 2 partout au retour, avant de s’incliner 3-0 face au FC Porto de José Mourinho.

Vous voyez qui comme buteur(s) pour dimanche ?

Source : lfp.fr

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages