Cyclisme Direct

Paris - Roubaix - Course en ligne - Messieurs

Il n'y a pas encore de commentaire - Laisser un commentaire

Commentaires en Live

  1. - Merci d'avoir suivi ce Paris-Roubaix sur notre site ! Bonne fin de journée à toutes et à tous !

  2. - Arrivée de Sylvain Chavanel avec plus de 5' de retard sur Tom Boonen. Quel dommage pour le Français, victime d'un ennui mécanique lorsque Boonen a accéléré. Malgré son statut de coéquipier de luxe pour Boonen, l'ancien protégé de Jean-René Bernaudeau était dans un très bon jour.

  3. - Sébastien Turgot est finalement 2e de la course ! C'est le premier podium pour un coureur français depuis la victoire de Frédéric Guesdon en 1997 !

  4. - Quel retour de Turgot dans le vélodrome ! Le coureur du Team Europcar, au terme d'un beau sprint, se retrouve au coude à coude avec Alessandro Ballan pour la 2e place.

  5. - Après 5h55'19", Tom Boonen s'impose pour la 4e fois de sa carrrière au vélodrome de Roubaix au terme d'une échappée de plus de 60 kilomètres.

  6. - Le coureur de la Quick-Step est acclamé par le vélodrome de Roubaix !

  7. - Et voilà Tom Boonen qui passe sous la flamme rouge !

  8. - Tom Boonen indique le nombre 4 avec ses mains ! Bientôt la flamme rouge.

  9. - Tom Boonen est tout sourire. Il compte 1'33" d'avance sur ses 3 poursuivants.

  10. - Dans 5 kilomètres, Tom Boonen entrera dans l'histoire. Le Belge rejoindra Roger De Vlaeminck, unique lauréat de quatre Paris-Roubaix.

  11. - L'écart augmente pour Tom Boonen : 1'34" alors qu'il aborde le dernier secteur pavés, celui de Hem, d'une longueur d'1,4 Km.

  12. - Ballan remet un coup d'accélérateur mais l'écart est toujours de 1'20" en faveur de Tom Boonen.

  13. - Et Mathieu Ladagnous qui crève !

  14. - Lars Boom est rejoint par Ballan, Ladagnous et Flecha.

  15. - L'écart reste stable à 1'12" en faveur de Boonen. Lars Boom coince.

  16. - Bel effort de Lars Boom qui vient de réduire l'écart de 15 secondes. Le Néerlandais compte 1'10" de retard.

  17. - Dernière grande difficulté pour Tom Boonen qui est arrivé au Carrefour de l'Arbre, classé catégorie 5 et d'une longueur de 2,1 Km.

  18. - Et Lars Boom, très à l'aise, se sépare de Flecha et Ballan !

  19. - Flecha place une nouvelle accélération. Ballan peut suivre ainsi que Lars Boom revenu de nulle part après ses soucis mécaniques.

  20. - Tom Boonen en remet une couche. Son avance passe à 1'21".

  21. - Nouvel incident pour Lars Boom (Rabobank), qui doit changer de vélo.

  22. - Boonen continue d'augmenter son avance qui passe à 1'11".

  23. - Matthew Hayman (SKY) explose à son tour et Guarnieri (Astana) est tout proche de faire de même.

  24. - Le groupe de poursuivants s'est reformé mais sans Lars Boom (Rabobank), victime d'un problème mécanique.

  25. - Une légère pluie fait son apparition.

  26. - Accélération de Ballan dans le groupe de poursuivants. Du coup, ce groupe explose.

  27. - Et l'écart qui passe à 1' en faveur de Tom Boonen.

  28. - Boonen fait son entrée dans le secteur pavés N°6, celui de Cysoing > Bourghelles, classé en catégorie 4 et long de 1,3 Km.

  29. - L'écart stagne à 57" entre Tom Boonen et le groupe de 13.

  30. - Matthew Hayman (Sky) imprime le rythme au sein du groupe de 13, qui continue de perdre du temps.

  31. - Boonen, qui vient de rentrer dans le secteur N°7, compte 51" d'avance désormais sur le groupe de 13.

  32. - C'est terminé pour Ian Stannard, qui a fait son travail de sape pour ses deux leaders. Le Team Sky perd donc un élément et se retrouve à 3.

  33. - Composition du groupe de 14 : Vansummeren (Garmin), Terpstra (OPQS), Boom et Wynants (Rabobank), Ballan (BMC), Flecha, Boasson Hagen, Hayman et Stannard (Sky), Paolini (Katusha), Ladagnous (FDJ), Tosatto (Saxo), Turgot (Europcar) et Guarnieri (Astana).

  34. - Le groupe de 14 est composé de 4 coureurs du Team Sky : Flecha, Boasson Hagen, Stannard et Hayman.

  35. - Boonen compte 44" d'avance sur le grupe Ballan qui s'est renforcé et qui compte 14 hommes.

  36. - Nouvelle crevaison de Thor Hushovd (BMC) à l'arrière.

  37. - Le groupe Ballan a récupéré Flecha. Ce groupe compte 6 hommes. Boonen a récupéré 10" d'avance avec cette période de flottement. Le voilà avec 34" d'avance.

  38. - Le vainqueur sortant ne réalisera certainement pas le doublé. Le voilà quasiment seul dans le secteur 10.

  39. - Peloton : Paolini, Turgot et Vansummeren sont entrain de lâcher prise.

  40. - Juan Antonio Flecha (Sky) a accéléré en tête du peloton. Drôle de tactique, l'Espagnol dispose de 2 coéquipiers dans le peloton.

  41. - Pippo Pozzato se fait soigner par le médecin. Il semble être amoindri, physiquement et mentalement.

  42. - Boonen est entré dans le secteur 10, celui de Mons-en-Pavèle.

  43. - Le Team Sky place 3 hommes en tête du peloton et commence la chasse.

  44. - Jonction entre Terpstra (Quick-Step) et le peloton. Boonen a 33" d'avance sur ce peloton.

  45. - Chute de Pippo Pozzato (Farnese) dans un virage ! L'Italien a semble-t-il glissé sur de la poussière. Le voilà retardé du premier peloton.

  46. - Boonen compte 30" d'avance sur le premier peloton.

  47. - Boonen va franchir seul en tête l'avant-dernier secteur pavés de catégorie 5, celui de Mons-en-Pavèle.

  48. - Et Tom Boonen qui met une mine à son coéquipier qui craque complètement. Boonen est désormais seul en tête.

  49. - Les hommes de tête pénètrent dans le secteur N°11, à Auchy-les-Orchies, classé en 4° catégorie.

  50. - Les deux coureurs de la Quick-Step ont pris la poudre d'escampette. Le peloton pointe à 13".

  51. - Nouvelle accélération de Boonen avec Terpstra à ses côtés ! Le Belge a profité d'un moment de flottement dans le peloton de tête !

  52. - Nouveau changement de roue pour Sylvain Chavanel (Quick-Step), ses chances de bien figurer dans le final sont quasiment terminées.

  53. - Et Alessandro Ballan (BMC) revient sur le groupe Boonen (Quick-Step).

  54. - Tom Boonen accélère avec Pozzato dans sa roue ! Pendant ce temps-là, Chavanel victime d'un problème mécanique, pointe à une centaine de mètres.

  55. - Nouvelle accélération de Turgot (Europcar) à l'entrée du secteur pavés N°12, celui d'orchies (1,7 Km), classé en 3e catégorie.

  56. - Tjallingi (Rabobank) et Saramontins (Cofidis) , partis en contre, sont repris par le peloton.

  57. - Chute de Thor Hushovd (BMC) alors que le peloton empruntait un virage à gauche après un rond-point.

  58. - Le groupe de 4 a récupéré Turgot (Europcar).

  59. - Sylvain Chavanel accélère en compagnie de Ladagnous (FDJ) pour récupérer Turgot.

  60. - Accélération de Sébastien Turgot au sein du groupe de tête !

  61. - Un groupe de 5 en tête, l'échappée matinale a été reprise, avec Sylvain Chavanel (Quick-Step) et Sébastien Turgot (Europcar) notamment.

  62. - Sylvain Chavanel (Quick-Step) accélère dans ce groupe de tête.

  63. - Jonction entre le groupe Ballan et le peloton. Les hommes forts, à l'avant du peloton, se retrouvent du coup dans un coup de bordure.

  64. - Au sein du groupe Ballan, Wynants essaye de relancer le tempo mais les effots du Belge vont être vains.

  65. - Geert Steegmans imprime le tempo au sein du peloton pour la Quick-Step. L'écart avec le groupe Ballan est tombé à 10". Les 8 échappés n'ont plus que 37" d'avance.

  66. - Rentrée imminente de George Hincapie (BMC) au sein d'un peloton qui s'est agrandi.

  67. - Le peloton pointe à 1'15" des 8 échappés et donc à une vingtaine de secondes du groupe Ballan - Flecha.

  68. - Le groupe de 6 entre dans le secteur pavés N°14 avec 56" de retard sur les 8 échappés.

  69. - Composition du groupe de tête : Frederik Veuchelen et Bert-Jan Lindeman (Vacansoleil), David Boucher (FDJ-BigMat), Michael Morkov (Saxo Bank), David Veilleux (Europcar), Dominik Klemme (Argos-Shimano), Laurent Mangel (Saur-Sojasun), Aleksej Saramotins (Cofidis).

  70. - Personne ne roule au sein du peloton pour essayer de rattraper le groupe de 6, parti à l'aventure.

  71. - Un groupe de contre-attaquants a démarré au sein du peloton : Ballan (BMC), Flecha (SKY), Turgot (Europcar), Casper (Ag2r), Ladagnous (FDJ) et Wynants (Rabobank) en font partie.

  72. - Le peloton pointe à 1'35" des échappés désormais.

  73. - Accélération au sein du peloton dès l'entrée du secteur N°15 ! Le Team Sky mène grand train.

  74. - Accélération de Saramontins (Cofidis) dans le groupe de tête.

  75. - On compte 8 hommes en tête du goupe d'échappés.

  76. - Crevaison de George Hincapie, l'un des lieutenants d'Alessandro Ballan au sein de la formation BMC. André Greipel (Omega-Pharma) a également crevé. Un coéquipier vient de le dépanner.

  77. - Sylvain Chavanel a pris les commandes de ce peloton et imprime un rythme d'enfer.

  78. - Les crevaisons se mutliplient au sein du peloton. Dernière victime : Grégory Rast (RadioShack).

  79. - Entrée du peloton à Arenberg. Boonen est en tête de ce peloton.

  80. - Enorme chute dans le groupe de tête ! Quatre coureurs ont lourdement chuté dont Boucher et Van Keirsbulck. David Veilleux (Europcar) est passé entre les gouttes. Saramontins mène le groupe.

  81. - Toute l'équipe Sky est en tête sous l'impulsion de Bernhard Eisel et Boasson Hagen

  82. - La trouée d'Arenberg a bien failli ne pas être du rendez-vous. En janvier dernier, lors de l'inspection du parcours, Thierry Gouvenou et Jean-François Pescheux, l'avait trouvé en sale état, couverte de boue et de végétation, et avait demandé qu'elle soit réaménagé sous menace de retrait comme en 2005.

  83. - Le peloton va sortir du secteur d'Haveluy très fortement remanié et réduit. C'est le Team Sky qui mène désormais la chasse. Boonen (Quick-Step) figure dans les premières positions au sein de ce peloton.

  84. - Au peloton de rentrer au secteur pavés d'Haveluy : 2'46" de retard sur les échappés.

  85. - La sélection dans le groupe de tête ne devrait plus tarder. Saramontins (Cofidis) est en dernière position et semble souffrir.

  86. - Les échappés arrivent sur le secteur d'Haveluy > Wallers, le N°7, classé 4 étoiles. Ce secteur, d'une longueur de 2,5 kilomètres précède la Trouée d'Arenberg.

  87. - La formation BMC est toujours en tête du peloton et se trouve être au complet (8 coureurs). L'équipe américaine impressionne ce dimanche.

  88. - Frédéric Guesdon (FDJ) n'est toujours pas rentré au sein du peloton des favoris. Le français fait partie d'un groupe où figure également Hyaden Roulston (RadioShack).

  89. - Après une sortie explosive, André Greipel (Omega-Pharma) vient d'être repris par le peloton.

  90. - Pippo Pozzato (Farnese) et le groupe des attardés viennent de rentrer au sein du peloton. Les favoris sont tous là.

  91. - L'écart tombe encore : 2'42" d'avance pour les 12 échappés. Quatre membres de la BMC donnent le tempo. Chavanel (Quick-Step), coéquipier de luxe de Boonen, est en 5e position.

  92. - Quatre membres du Team Sky sont dans le premier groupe d'attardés.

  93. - L'écart entre les 12 échappés et le peloton tombe à 3'04".

  94. - Pippo Pozzato est dans le deuxième groupe ! Ses équipiers roulent pour l'aider à rentrer. Les formations BMC et Team Sky ont donné un coup d'accélérateur assez impressionnant : l'écart est tombé à 3'23" entre les échappés et le peloton.

  95. - Pas de favoris dans cette chute visblement.

  96. - La formation BMC a pris les commandes du peloton, qui ne compte qu'une grosse vingtaine de coureurs ! Deux hommes suivent à une dizaine de secondes et un 2e groupe de coureurs, plutôt fourni, n'est pas loin.

  97. - Saramontins (Cofidis) est revenu dans le groupe de tête.

  98. - Tony Gallopin, également présent aux avants-postes lors du Tour des Flandres, était dans la chute.

  99. - On compte 3 coureurs de la formation Ag2r également dont le Belge Kristof Godaert

  100. - Frédéric Guesdon était dans la chute. Le dossard 111 a du mal à repartir sur un bon rythme.

  101. - Enorme chute dans le peloton ! Une chute qui survient parmis les 30 premiers coureurs de ce peloton.

  102. - Crevaison de Saramontins ! Le coureur de la Cofidis est retardé.

  103. - Et sortie d' Aleksejs Saramontins (Cofidis) de ce groupe de 12. Le Letton s'est extirpé du groupe avant la partie la plus difficile.

  104. - Point météo : le temps est couvert, pas de pluie pour le moment.

  105. - Les échappés pénètrent sur le secteur N°21 : celui d'Aulnoy-lez-Valenciennes > Famars, longue de 2,6 Km et classée en catégorie 5, la plus difficile.

  106. - L'écart repasse à 4'50". Du coup le Team Sky accélère le train du peloton.

  107. - Un chiffre : 17. Frédéric Guesdon et l'Américain George Hincapie égalent, ce dimanche, le record des (17) participations à Paris-Roubaix que détient Gilbert Duclos-Lassalle. Mais le Béarnais est le seul du trio à avoir gagné à deux reprises à Roubaix, Guesdon comptant un succès (1997) et Hincapie aucun. A moins d'un exploit dimanche.

  108. - Les favoris : focus sur Juan Antonio Flecha. Deuxième de Paris-Roubaix en 2007, l'Espagnol reste un outsider de choix sur l'épreuve.

  109. - Il y avait un deuxième coureur de la formation Argos-Shimano dans la chute : il s'agit de Tom Stamsnidjer, assez sérieusement touché au genou. Il doit également abandonner.

  110. - Premier abandon de ce Paris-Roubaix : Guillaume Blot (Saur-Sojasun), touché au bras et au genou, doit abandonner l'épreuve.

  111. - Nouvelle chute, au sein du peloton, d'un coureur de la Lampre qui a raté un virage !

  112. - Le médecin de la course a pris en charge les blessés.

  113. - Première chutes dans le peloton ! Trois hommes sont touchés : Canuti (Liquigas), Guillaume Blot (Bretagne-Schuller) et Tom Veelers (Argos).

  114. - Le peloton arrive à son tour dans le secteur pavés 6 : l'écart a baissé à 4'08".

  115. - Le peloton roule groupé, même très groupé, avec le Team Sky en tête qui imprime le tempo.

  116. - Les échappés arrivent sur le secteur pavés numéro 6 : Capelle-sur-Écaillon à Ruesnes (1, 7 km) classé en catégorie 3.

  117. - Les favoris : focus sur Alessandro Ballan. Troisième sur le Tour des Flandres, le week-end dernier, le coureur de la BMC fait partie des hommes à surveille en ce dimanche de Pâques.

  118. - Après le secteur pavés de Saint-Python, le 4e de cette épreuve, l'écart des 12 échappés a légèrement augmenté : 4'50" d'avance sur le peloton.

  119. - Frédéric Guesdon a bien repris sa place dans le peloton après sa crevaison.

  120. 12:44 - Crevaisons en séries pour la FDJ : William Bonnet et Frédéric Guesdon ont crevé. Guesdon a crevé au secteur de Quiévy à Saint-Python, le numéro 25.

  121. 12:34 - Les échappés sont entrés dans le deuxième secteur pavés : celui de Viesly à Quiévy classé en 3e catégorie.

  122. 12:32 - Le saviez-vous ? La plus longue échappée victorieuse sur un Paris-Roubaix a été l'oeuvre du Belge Dirk DeMol en 1988. Après 222 kilomètres d'escapade, le Belge s'était imposé au vélodrome de Roubaix. Ce record ne sera toujours pas battu car De Haes (Lotto-Belisol) et Veuchelen (Vacansoleil) sont partis à l'aventure au kilomètre 67 (sur 257,5). Si leur aventure va au bout, un des deux hommes ou les deux n'auront parcouru "que" 190 kilomètres devant.

  123. 12:31 - Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun) a pu reprendre sa place dans le peloton après une crevaison dans le premier secteur pavé.

  124. 12:25 - Le premier secteur pavé, celui de Troisvilles, classé en catégorie 3, vient d'être emprunté par les 12 hommes de tête. Aucun problème à signaler.

  125. 12:22 - A l'approche des premiers secteurs pavés l'écart des 12 hommes de tête est de 4'20" sur le peloton.

  126. 12:15 - On se rapproche des premiers secteurs pavés pour les échappés. Le peloton est mené par les équipes Sky et BMC, la formation Farnese est égalment présente parmi les équipes de tête.

  127. 12:10 - Joint par téléphone, Jean-René Bernaudeau nous a livré les consignes donées aux coureurs ce matin : "Nous avons six ou sept gars capables de peser sur la course. On protège particulièrement Alexandre Pichot. Jusqu'ici, tout se passe bien. Si il y a une échappée de 10 et 11 coureursn, nos coureurs ont pour consigne de la prendre."

  128. 12:07 - Comme la semaine passée sur le Tour des Flandres, David Boucher (FDJ-BigMat) est à l'attaque. La recrue hivernale de la FDJ a été rattrappé à 40 kilomètres de l'arrivée après plus de 200 kilomètres d'échappée.

  129. 12:03 - Si Lance Armstrong était présent ce matin à Compiègne, David Douillet, le ministre des Sports ne sera finalement pas sur l'épreuve, comme annoncé.

  130. 11:56 - L'écart augmente ostensiblement pour les 12 échappés : 1'45" d'avance sur le peloton au Km 78.

  131. 11:53 - Il y a donc 2 Français dans l'actuelle échappée : Laurent Mangel (Saur-Sojasun) et David Boucher (FDJ-BigMat).

  132. 11:49 - Au kilomètre 72,5 : l'écart entre les 12 échappés et le peloton dépasse les 30".

  133. 11:47 - Composition du groupe d'échappés : Van Keirsbulck (Omega Pharma-Quick Step), Popovych (RadioShack), De Haes (Lotto), Veuchelen et Lindeman (Vacansoleil), Boucher (FDJ-BigMat), Morkov (Saxo Bank), Veilleux (Europcar), Klemme (Argos), Mangel (Saur), Saramotins (Cofidis) et Janorschke (NetApp).

  134. 11:46 - Dix coureurs viennent de rejoindre Kenny De Haes (Lotto-Belisol) et Frederik Veuchelen (Vacansoleil-DCM). Le peloton pointe à 15 secondes du groupe de 12.

  135. 11:45 - Voici quelques nouvelles du Texan, retiré des pelotons depuis janvier 2011 et désormais triathlète.

  136. 11:43 - Une information de nos confrères du Parisien.fr : Lance Armstrong, que l'on savait à Nice en plein entraînement pour le prochian Ironman, était au départ de la course ce matin. Le Texan a été aperçu en pleine descente du bus de la formation RadioShacj, son ancienne équipe. «Je suis là pour soutenir l'équipe», a-t-il lâché à la presse.

  137. 11:39 - Deux attaques dans le peloton : Kenny De Haes (Lotto-Belisol) et Frederik Veuchelen (Vacansoleil-DCM) se sont extirpés du peloton.

  138. 11:38 - Le peloton reste groupé après 65 kilomètres. L'allure est toujours aussi vive, l'entrée dans le premier secteur pavé risque d'être tendu. Les places en tête de peloton vont être disputées.

  139. 11:24 - En 1992, Paris-Roubaix a emprunté 57,7 kilomètres de secteur pavés. C'est toujours un record en terme de longueur.

  140. 11:20 - Outre Tom Boonen, Paris-Roubaix compte d'autres favoris. Focus sur : Filippo Pozzato. Au fond du trou l'an dernier, l'Italien (Farnese Vini) revient au premier plan en cette saison 2012. Une résurrection qui puise sa source dans le changement de mentalité du coureur italien. Au prix d'une sévère autocritique, Pippo a décidé de tourner le dos à ses errements passés.

  141. 11:14 - En une heure de course : 48,4 kilomètres ont été parcouru par le peloton. C'est une moyenne plutôt élévée. Cependant, aucune échappée n'a eu de permission de la part du peloton.

  142. 11:11 - Stat' : Quatre coureurs du peloton 2012 de Paris-Roubaix ont déjà gagné la "reine des classiques": Frédéric Guesdon (1997), Stuart O'Grady (2007), Tom Boonen (2005, 2008 et 2009) et Johan Vansummeren (2011).

  143. 11:08 - Le saviez-vous ? C'est le Belge Roger de Vlaeminck qui détient le record de victoires sur Paris-Roubaix. Ses quatre succès ont eu lieu en 1972, 1974, 1975, 1977. Sept coureurs ont remporté l'épreuve à trois reprises. Parmis eux, cinq Belges font partie de ce classement : Tom Boonen, Johan Museeuw, Eddy Merckx, Rick Van Looy et Gaston Rebry.

  144. 11:06 - Fin de l'échappée à 5. Le peloton est de nouveau groupé au Kilomètre 37.

  145. 11:05 - Le saviez-vous ? La France est la deuxième nation la plus titrée sur le Paris-Roubaix (avec 28 succès) derrière la Belgique (qui en compte 54). La dernière victoire tricolore est celle de Frédéric Guesdon et elle remonte à l'année 1997. Trois autres victoires françaises sont à noter dans les années 90 : le doublé de Gilbert Duclos-Lassalle en 1992 et 1993 et celle de Marc Madiot en 1991.

  146. 11:01 - Encore 67 kilomètres avant le premier secteur pavé : celui de Troisvilles à Inchy classé en catégorie 3 et d'une longueur de 2, 2 kilomètres.

  147. 10:56 - Cinq coureurs à l'avant au Km 30 : Andreas Klier (Garmin-Barracuda), Gregory Henderson (Lotto-Belisol), Jimmy Casper (Ag2r-La Mondiale), Bert De Backer (Argos-Shimano) et Jérémy Galland (Saur-Sojasun).

  148. 10:57 - Fabian Cancellara, grand absent de cette édition 2012, a souhaité à ses coéquipiers de Radio Shack : "Le meilleur pour aujourd'hui. Je crois qu'ils peuvent faire une grande course" via son compte Twitter.

  149. 10:54 - Fin d'échappée pour Canuti (Liquigas), lui aussi mangé par le peloton.

  150. 10:46 - Un homme en tête : il s'agit de Federico Canuti (Liquigas).

  151. 10:44 - Le saviez-vous ? Paris-Roubaix, qui demeure l'une des plus anciennes classiques, a été une des premières courses cyclistes à ne pas arriver à Paris, véritable centrale à arrivées il y a 2 siècles (dont celle du Bordeaux-Paris). Maurice Pérez et Théodore Vienne, fondateurs du vélodrome de Roubaix, ont imaginé une arrivée hors de la capitale afin de faire des bénéfices avec le vélodrome.

  152. 10:41 - Un autre point météo mais à Roubaix même cette fois : Météo France annonce un temps nuageux dans le Nord de la France. La température avoisine les 7°.

  153. 10:36 - Le saviez-vous ? C'est Théodore Vienne, un industriel du textile français, natif de Roubaix, qui est le co-fondateur du vélodrome de Roubaix et de la course dont la première édition eu lieu le 19 avril 1896.

  154. 10:35 - On annonce un peloton de nouveau groupé au kilomètre 8. Irizar et Haedo n'ont pas eu droit à un bon de sortie.

  155. 10:33 - Irizar, parti en solitaire, a été rejoint par l'Argentin Lucas Haedo, un des sprinters de la formation Saxo-Bank.

  156. 10:32 - Nouvelle attaque dans le peloton : celle de Markel Irizar (RadioShack).

  157. 10:30 - Petit point météo : les 194 coureurs sont partis de Compiègne sous un pâle soleil et sous une témpérature qui avoisine les 6°. Le vent souffle à 5 Km/h.

  158. 10:28 - L'attaque de l'Espagnol n'aura pas duré très longtemps : le peloton vient de se regrouper au kilomètre 3.

  159. 10:26 - Cette édition 2012 est bien partie de Compiègne. On annonce une première attaque : celle de Jesus Herrada (Movistar) au Km 2.

  160. 10:18 - Il y aura finalement 194 coureurs au départ de cette 110e édition : Francisco Ventoso (Movistar) est non-partant.

  161. 10:17 - Frédéric Guesdon (FDJ) disputera dimanche sa dernière course : Paris-Roubaix. Il ne pouvait pas en être autrement. Car le Breton reste à ce jour le dernier Français à avoir remporté la reine des classiques, en 1997. Forcément, "il y aura beaucoup d'émotion", nous a-t-il confié.

  162. 10:05 - En attendant le départ de cette édition 2012 de Paris-Roubaix, réplongez un an en arrière, date à laquelle le surprenant Johan Vansummeren avait remporté "La reine des classiques".

  163. 10:02 - Ce dimanche, Tom Boonen peut rejoindre Roger De Vlaeminck, unique lauréat de quatre Paris-Roubaix. Une semaine après être devenu co-recordman des victoires sur le Tour des Flandres, il peut asseoir définitivement sa place parmi les plus grands. Et faire tomber de nouveaux records.

  164. 09:57 - En l'absence de Fabian Cancellara, Tom Boonen est l'incontournable favori de Paris-Roubaix. Le Belge vise une quatrième victoire record et un deuxième doublé Tour des Flandres / Paris-Roubaix. Mais tout est possible sur l'Enfer du Nord. Ils sont nombreux à rêver d'un destin à la Van Summeren...

  165. 09:57 - Rappel : le départ de cette 110e édition de "L'Enfer du Nord" aura lieu à 10h10 à Compiègne. L'arrivée est prévue aux alentours de 16h45 au vélodrome André Pétrieux de Roubaix.

  166. 09:55 - Le parcours de cette édition 2012 a été raccourci de 500 mètres par rapport à celui de 2011. Les coureurs vont donc parcourir 257,5 kilomètres entre la région parisienne et le nord de la France.

  167. 09:53 - Vingt-sept secteurs pavés d'une longueur totale de 51,5 km échelonnés à partir de Troisvilles (Km 97,5). Ravitaillements à Solesmes (Km 115,5) et Beuvry-la-Forêt (Km 189,5). Passages à Arenberg (Km 172), Mons-en-Pévèle (Km 208,5) et au Carrefour de l'Arbre (Km 240,5), tous secteurs classés en 5 étoiles.

  168. 09:53 - Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue pour suivre EN DIRECT l'édition 2012 de Paris-Roubaix. Le départ sera donné à 10h20 à Compiègne. Arrivée prévue à Roubaix (vélodrome) vers 16h45.

 

Pas encore utilisateur Yahoo! ? maintenant pour ouvrir un compte gratuitement