• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À domicile à Paris, Gary Hunt se classe 2e de l'étape du Red Bull Cliff Diving

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la fournaise parisienne, face à la Tour Eiffel, le Français Gary Hunt a terminé deuxième samedi de l'étape française du circuit mondial de plongeon extrême, le Red Bull Cliff Diving. Le deuxième podium de la saison du nonuple champion du monde.

Slip de bain bleu/blanc/rouge, évidemment, la star du plongeon Gary Hunt s'avance serein au bord de la plateforme de 27 mètres de haut surplombant la Seine. Une heure avant le début de la finale de l'étape française du Red Bull Clif Diving, la deuxième manche de la saison, le Français de 38 ans, née en Grande-Bretagne et vivant depuis dix ans dans l'Hexagone, salue la foule installée en masse sur la passerelle Debilly ou la berge opposée. Et chante même quelques notes de la Marseillaise.

En face, ses supporters ne s'y sont pas trompés : arborant une longue banderole « Ici, c'est Gary », ils ont fêté bruyamment le nonuple champion du monde de plongeon extrême. Mais leur héros du jour n'a ensuite pas décroché sa 44e victoire sur le circuit mondial, la faute à une erreur technique sur son dernier plongeon.

lire aussi

Gary Hunt : « Plonger dans la Seine, c'est génial »

Sous le soleil cuisant parisien et ses 38 degrés, Gary Hunt a donc pris la deuxième place, légèrement déçu d'être passé à côté d'une victoire à domicile, devancé seulement par le Roumain Catalin Preda, auteur des deux meilleurs plongeons du jour et du nouveau record de points sur une étape de Red Bull Cliff Diving (470,50 points contre 438,05 pts pour Hunt). Un autre Roumain complète le podium, Constantin Popovici.

Vainqueur des qualifications la veille, Gary Hunt prend la deuxième place de leader du général, après avoir terminé deuxième lors de l'ouverture de la saison, à Boston, début juin, derrière le crack anglais de 20 ans Aidan Heslope. Prochaine étape : 16 juillet à Copenhague, au Danemark.

lire aussi

Portrait : Gary Hunt, le roi (désormais français) du plongeon extrême

Iffland retrouve la victoire

L'intouchable australienne a fait qu'une bouchée du spot parisien. Face à la Tour Eiffel, Rhiannan Iffland a décroché sa 24e victoire sur le circuit. La femme la plus titrée du circuit (cinq couronnes mondiales en cinq saisons) retrouve la victoire après avoir terminé deuxième de la manche d'ouverture du circuit derrière le Canadienne Molly Carlson, sa dauphine ce samedi.

lire aussi

Un plongeon extrême à 27 mètres décrypté par la légende Gary Hunt

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles