Et à la fin, c'est le Real Madrid qui gagne...

Le Real Madrid a souffert, le Real Madrid a tangué, mais dans le ciel de Saint-Denis, le Real Madrid a brandi sa quatorzième Ligue des champions. Comme à son habitude, le sourcil gauche de Carlo Ancelotti tutoyait sa crinière argentée. Comme un symbole, c'est son diamant Vinicius Junior - qu'il a poli cette saison -, qui s'en est allé décrocher cette nouvelle étoile. Pour lui, mais aussi pour le Real qui n'a jamais cessé de renouveler sa confiance au gamin brésilien. À l'image de la trajectoire rectiligne vécue par le jeune de 21 ans, les Merengues sont eux aussi montés en puissance tout au long de cette campagne de Ligue des champions. Comment oublier ce temps, finalement pas si lointain, quand Karim Benzema et compagnie s'inclinaient face au Sheriff Tiraspol sur un missile de Sébastien Thill ? Quand on voit le chemin parcouru depuis, il faut croire que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles