À la Lazio, c'est le Caicedo Time

SO FOOT
·1 min de lecture

Il fut un temps où, en Italie, on parlait de "Zona Cesarini" pour parler des buts inscrits dans le temps additionnel. Un hommage à Renato Cesarini, joueur italo-argentin auteur d'un but tardif et décisif contre la Hongrie en 1931. Mythe d'un autre temps, qui est en train d'être balayé par une nouvelle légende. Celle de Felipe Caicedo. Ce dimanche, à la 94e minute d'un Lazio-Juventus qui semblait déjà dans l'escarcelle des Bianconeri, l'attaquant équatorien est venu rappeler à tous qu'avec la Lazio, un match n'est jamais terminé tant que lui est sur la pelouse.

Après un slalom de Joaquín Correa, Caicedo a contrôlé le ballon dos au but, et s'est retourné en fusillant Szczęsny du pied droit (1-1). Il y avait 4 minutes de temps… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com