À Lille, le magma bouillonne avant l'éruption

·1 min de lecture

Maxime ne lâche pas son téléphone. "C'est au niveau de l'embranchement pour l'A25, l'herbe a commencé à prendre feu, faudrait peut-être venir." À l'autre bout de la ligne, le centre d'appel des sapeurs-pompiers du Nord. L'arrière-train à moitié sur la glissière de sécurité, casquette et écharpe du LOSC ajustées comme jamais, le Lillois de 21 ans jubile et la joue devin : "Je l'avais dit que ce serait le feu aujourd'hui, enfin je ne pensais pas que ça le serait au premier degré. (Rires.)" Il est 19h en ce dimanche de multiplex, les abords de Pierre-Mauroy sont bouillants. Un fourgon pompe-tonne des soldats du feu a tout juste le temps de débouler, déployer une lance et circonscrire les braises que le roi Burak Yılmaz passe une tête à l'une des fenêtres exigües de l'avant-dernier étage du Radisson. Ni une ni deux, les quelque 3000 supporters présents déploient leurs cordes vocales à l'intention de leur…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles