À Wimbledon, Nick Kyrgios a craché vers un spectateur, il explique pourquoi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nick Kyrgios face au Britannique Paul Jubb ce mardi 28 juin à Wimbledon. (Photo: Simon Stacpoole/Offside via Getty Images)
Nick Kyrgios face au Britannique Paul Jubb ce mardi 28 juin à Wimbledon. (Photo: Simon Stacpoole/Offside via Getty Images)

Nick Kyrgios face au Britannique Paul Jubb ce mardi 28 juin à Wimbledon.  (Photo: Simon Stacpoole/Offside via Getty Images)

TENNIS - Nick Kyrgios ajoute une énième frasque à son compteur. Mal embarqué durant son premier tour à Wimbledon ce mardi 28 juin (qu’il a finalement remporté en cinq sets), le joueur australien a craché vers un spectateur en fin de partie.

Un geste qu’il a totalement assumé face à la presse après coup. “J’ai craché en direction de l’une des personnes qui me manquait de respect, oui. Je n’aurais pas fait ça à quelqu’un qui me soutenait”, a-t-il dans un premier temps reconnu.

“Je suis confronté à la haine et à la négativité depuis longtemps. Il est littéralement venu au match sans vraiment soutenir personne, juste pour susciter le manque de respect”, a-t-il regretté. Et d’ajouter: “Il y a des mecs en tribunes qui n’avaient pas peur de me critiquer. Cette victoire est pour vous, vous vous reconnaîtrez.”

“Les arbitres âgés, ce n’est pas l’idéal”

Ce n’est pas tout, puisque l’Australien, quart de finaliste à Londres en 2014, s’en est également pris à une juge de ligne durant le match. “Ces gens ont plus de 90 ans, ils ne voient pas la balle”, a-t-il lancé. “Est‐ce qu’une personne est venue aujourd’hui pour la voir parler? Pas une seule personne. Je sais que vous avez des fans mais elle n’en a pas”, lui a-t-il aussi adressé.

“J’ai dit que la plupart des arbitres sont plus âgés et je ne pense tout simplement pas que ce soit l’idéal, lorsque vous pratiquez un sport avec de si petites marges”, s’est-il ensuite justifié, là aussi en conférence de presse. En fait, les jeunes ont une meilleure vue”, a-t-il conclu.

Nick Kyrgios affrontera ce jeudi le Serbe Filip Krajinovic, pour peut-être retrouver le Grec Stefanos Tsitsipas, numéro 5 mondial, au troisième tour. Un duel qui, s’il a lieu, sentira assurément la poudre.

À voir également sur Le HuffPost: Ces journalistes australiens insultent Djokovic se pensant hors antenne

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles