« Les âges d’or viennent après des périodes d’inégalité accrue et de prospérité pour une minorité », selon Carlota Perez

S.Robinson / USI Events

INTERVIEW - Économiste star dans l'écosystème numérique, Carlota Perez a théorisé la récurrence des cycles d'innovation. Selon elle, nous n'en sommes qu'à la première phase de la révolution de l'information

Il est une économiste qui, du haut de ses 82 ans, fait figure de modèle à la Silicon Valley. La raison du succès de Carlota Perez ? Cette universitaire vénézuélienne a théorisé l’existence de cycles d’innovation qui ne font que se succéder depuis 250 ans et influent chaque fois sur le monde entier. En s’appuyant sur les travaux de Nicolaï Kondratiev sur les cycles de l’économie et ceux de Joseph Schumpeter, penseur de la destruction créatrice, cette Professeure honoraire à l’Institute for innovation and public purpose du University College de Londres montre la récurrence de mouvements d’innovation systémique. Selon elle, ils évoluent toujours en deux phases séparées par une rupture : l’installation, d’abord, synonyme de désordres économiques et sociaux. Ces bouillonnements provoquent des crises à la suite desquels démarrent les étapes de déploiement, des âges d’or pendant lesquels les pouvoirs publics reprennent le contrôle de l’innovation de sorte à ce qu’elle profite à la majorité de la population.

En cela, Carlota Perez est une penseuse de l’espoir. Pour elle, la révolution actuelle de l’information n’en est qu’à sa première étape. À terme, l’économiste prévoit que la révolution en cours débo(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Panique morale » : Retour sur le #GamerGate, campagne de harcèlement inédite contre les femmes du jeu vidéo
Avant de faire surfer les amoureux du Bitcoin, Biarritz accueille la grand-messe du NFT
Johnny Depp vend ses propres œuvres d’art pour un total de 3,5 millions d’euros
Cryptocheck a besoin d'amateurs de cryptomonnaies consentants pour leur tirer le portrait

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles