« Ça fait vraiment du bien », admet Corentin Moutet après sa qualification en huitièmes de finale à l'US Open

(Jerry Lai/Usa today sports)

Premier lucky loser à atteindre les huitièmes de finale à l'US Open, Corentin Moutet était heureux d'avoir trouvé les solutions pour vaincre vendredi Pedro Cachin (6-3, 4-6, 6-2, 7-5) et défier Casper Ruud au prochain tour.

« Ce sera votre premier huitième de finale en Grand Chelem, quel est votre sentiment ?
Ça fait du bien. J'avais fait deux troisièmes tours sur des matches compliqués. Face à Félix (Auger-Aliassime, US Open 2020), j'étais passé à côté de mon match. Contre Londero (Roland-Garros 2019), on connaît le match (défaite en cinq sets), c'était dur. Ça fait vraiment du bien d'avoir réussi à gagner et à m'en sortir aujourd'hui. À la base, c'est super long un Grand Chelem quand on commence dans le tableau, alors quand on arrive des qualifs, c'est encore plus long, c'est trois semaines pour aller au bout. C'est mon meilleur résultat pour le moment, je ne me projette pas non plus sur quoi que ce soit. C'est bien.

lire aussi

Le tableau

Quelle est votre plus grande source de satisfaction, ce qui vous plaît dans votre jeu aujourd'hui ?
À vrai dire, je suis satisfait quand je gagne un match. Aujourd'hui, je ne suis pas plus satisfait que d'habitude. Je suis juste content de m'en être sorti, d'avoir trouvé les solutions pour gagner le match. J'étais très tendu, je n'ai pas très bien joué d'ailleurs. Je pense que c'est cela ma première qualité : essayer de trouver des solutions. Cela m'arrive parfois d'être moins stable que certains joueurs, mais à chaque fois, je suis là pour bien défendre, pour m'accrocher, courir vite, courir longtemps, trouver des solutions, croire en moi pour essayer de sortir vainqueur contre n'importe qui. Il n'y a pas un adversaire contre qui je rentre sur le terrain sans croire en moi. C'est de cela dont je suis fier et que j'ai construit depuis des années.

En huitièmes de finale, ce sera Casper Ruud, tête de série n°5, un adversaire que vous n'avez jamais rencontré...
C'est un très bon joueur, il a fait finale à Roland-Garros. Il est super solide, complet, il fait tout bien. Ça va être un bon match à faire. Je ne l'ai jamais joué, je ne sais pas trop à quoi m'attendre, mais des solutions, il y en aura sûrement. À voir si j'arrive à les trouver, à les exploiter. »