« Ça sent le touriste », quand les agents de la ville de Paris contrôlent les locations meublées touristiques

© Mathilde Desgranges

REPORTAGE - Ce mardi, une opération de contrôle des logements locatifs privés, type Airbnb, a été opérée par la mairie de Paris

« Vous venez pour nous fliquer, c’est ça ? » A l’interphone, une voisine, méfiante, refuse d’ouvrir la porte. Insistante, M. réussit finalement à entrer, suivie de sa collègue contrôleuse des changements d’usage. Les trois femmes frappent à toutes les portes, à tous les étages. « Agents de la Ville de Paris, on est là pour parler des logements locatifs privés, de type Airbnb », préviennent-elles, en sortant sa carte d’assermentation. Ce mardi, huit binômes d’agents publics du Bureau de la protection des locaux d’habitation lancent une opération de contrôle des logements locatifs privés.

« En ce moment, on constate une reprise forte de l’activité, affirme Amandine, cheffe de projet d’étude du Bureau. Depuis mars, tous les mois, on a 3.000 nouvelles demandes d’enregistrement de logements. » Après un arrêt des contrôles pendant la crise sanitaire, la première campagne de contrôle débute, près de Pigalle. Les agents surveillent particulièrement les quartiers touristiques, autour de Montmartre et de la tour Eiffel, ainsi que les quatre premiers arrondissements.

Les contrôles consistent à vérifier que les propriétaires ont enregistré leurs logements auprès de la mairie, et qu’ils ne louent pas leur résidence principale plus de 120 jours par an. La réglementation diffère pour les logements s(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris : Le stationnement devient payant pour les deux-roues motorisés à partir du 1er septembre
JO 2024 de Paris : L’Arena de la porte de La Chapelle « plus verte, plus chaude, plus proche » ?
PSG : L'arrivée de Zidane « jamais envisagée », un accord avec Galtier « espéré » par Nasser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles