Éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 : l'équipe de France, tenue en échec par l'Ukraine, manque sa reprise

Quentin Ramelet
·1 min de lecture

Qu’il semble loin ce festival d’octobre. Contre cette même Ukraine, l’équipe de France de football s’était alors amusée, s’imposant très largement 7 buts à 1 contre ces Jaune et Bleu. Mais ce soir du 7 octobre 2020, la rencontre avait compté pour du beurre. À l’inverse de cette reprise finalement poussive, de ce mercredi 23 mars 2021, où les Bleus ont déjà laissé échapper deux points dans la course à la qualification au Mondial 2022 au Qatar. Un petit couac d'entrée pour Didier Deschamps et ses troupes qui n’ont pas réussi à retrouver des couleurs après l’égalisation ukrainienne à l’heure de jeu.

Griezmann, du velours gâché

Pourtant, la lumière a jailli. Rapidement, les Français ont joué leur partition avec assurance, et l’idée d’aller chercher leur adversaire grâce à un pressing toujours plus intense et encore plus haut semblait fonctionner. Les allers-retours incessants de Benjamin Pavard, longtemps infatigable mais finalement peu efficace, combinés aux débordements virevoltants de Kingsley Coman (11e, 14e, 27e, 39e et 46e) ont fait très mal à une Ukraine recroquevillée comme si sa survie en dépendait. Et évidemment, le mur est tombé (19e). Sur une merveille de tir brossé du gauche, Antoine Griezmann trompait Heorhiy Bushchan pour inscrire son...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi