Énergie solaire, éoliennes en mer... Ce projet de loi de la majorité qui crispe l'Assemblée

© Quentin De Groeve / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les énergies renouvelables  au cœur des débats parlementaires ce lundi. L'Assemblée nationale étudie un projet de loi émanant de la majorité présidentielle qui entend promouvoir l'usage de ces énergies vertes. La multiplication par dix de la production d'énergie solaire et le déploiement de 50 parcs éoliens en mer font partie des objectifs fixés.

Si La France insoumise estime que le texte - qui a déjà été adopté par le Sénat - ne va pas assez loin, le reste de la Nupes affiche un certain enthousiasme. Le gouvernement a en effet multiplié les signes envers la gauche en acceptant notamment d'utiliser au maximum les zones déjà artificialisées, notamment les toitures, les parkings ou encore le long des voies ferroviaires, pour installer des panneaux solaires.

LR et le RN vent debout

Mais avec une majorité relative dans l'hémicycle, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher , veut convaincre le maximum de députés. "Je suis confiante sur le fait que, de gauche à droite, dans cet hémicycle, parmi les nombreuses bonnes volontés qui y siègent, nous saurons aussi nous accorder sur l'essentiel", a-t-elle clamé.

>> LIRE AUSSIÉnergie : «Macron obéit à des intérêts étrangers qui pillent le pays», lance Dupont-Aignan

De leur côté, Les Républicains et le Rassemblement national affichent leur opposition à ce projet de loi. Les deux camps représentent un électorat généralement plus rural et souvent opposé aux éoliennes. "Soutenir votre loi, c'est condamner ...


Lire la suite sur Europe1