Épuisé, il a «l’impression d’avoir passé un siècle» sur le court

Après avoir remporté les deux premières manches, Stefanos Tsitsipas s'est fait peur face à Jannik Sinner. L'Italien est revenu dans la rencontre en empochant les deux manches suivantes et a mis la pression à son adversaire. Mais au terme d'un match spectaculaire, le Grec a triomphé et y a laissé des plumes.

La rencontre entre Stefanos Tsitsipas et Jannik Sinner a tenu toutes ses promesses à Melbourne. Bien entré dans la partie, le Grec a pris le meilleur sur son adversaire en prenant les deux premières manches, avant de concéder les deux suivantes. Pour autant, il a gardé son calme pour conclure en beauté au bout du cinquième set (6-4, 6-4, 3-6, 4-6, 6-3). Stefanos Tsitsipas sera bien au rendez-vous des quarts de finale de l'Open d'Australie après avoir remporté ce bras de fer de 4h.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«J’ai l’impression d’avoir passé un siècle entier sur ce court»

Que ce fut long pour Stefanos Tsitsipas ! Invité à livrer son ressenti sur le match, il est apparu très émoussé. Ses propos en témoignent. « C’était un long match, les gars. J’ai l’impression d’avoir passé un siècle entier sur ce court à jouer au tennis. C’était si long mais quelle belle soirée. C’était superbe », a-t-il lâché sur le court. Néanmoins, il devra pas reproduire l'erreur de perdre les 3ème et 3ème manches face au Tchèque Jiri Lehecka, tombeur surprise de Félix Auger-Aliassime. Un problème…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com