Une équipe européenne pour challenger les Rarámuris, premiers « ultra-traileurs » de l'histoire au Mexique

·2 min de lecture

Rendus célèbres par le livre « Born to run » de Christopher McDougall, les Rarámuri seraient les premiers « ultra-traileurs » de l'histoire. Ils ont depuis trois ans leur course, l'Ultra Run Rarámuri, et y seront, du 25 au 27 avril, mis au défi par plusieurs bons coureurs européens.

Mettre le terme « ultra-traileurs » entre guillemets pour les qualifier n'est pas leur faire offense. C'est au contraire une marque de respect : les Rarámuri, nom qui signifie « ceux qui ont les pieds légers » d'après l'ethnologue norvégien Carl Sofus Lumholtz, ne pratiquent pas l'ultra-endurance quand l'envie de prendre un dossard les démange. Courir de longues distances en montagne fait partie de leur mode de vie, compte tenu de la vaste région montagneuse et reculée que ce peuple occupe dans le Nord du Mexique.

lire aussi

Reportage : les Tarahumaras, « pieds légers » du désert mexicain, sortent du mythe

Un quotidien marqué par les spécificités de leur territoire, aussi vaste que sauvage, et l'impératif pour eux de se déplacer sur de longues distances en montagne. Popularisés par l'ouvrage iconique « Born to Run » de Christopher McDougall, ces pionniers de l'ultra-endurance ont depuis fait quelques apparitions remarquées sur des courses américaines et européennes, courant le plus souvent en tenue traditionnelle, sandales aux pieds.

Record de l'épreuve de 190 km : 25h24

Et depuis trois ans maintenant, les Rarámuri ont leur propre épreuve : l'Ultra Run Rarámuri. Cette course rassemble les 15 meilleurs coureurs locaux et quelques concurrents du monde. Pour l'édition 2022, trois équipes européennes, dont une sera composée de coureurs capables de challenger les champions locaux, s'essaieront sur les 190 km et 10 000 mètres de dénivelé de l'épreuve.

Pour mener ces athlètes étrangers vers un possible succès, il y aura le Français Julien Chorier, double vainqueur du Grand Raid de la Réunion en 2009 et 2011. Mais avec un record d'épreuve en 25h24, détenu par Juan Contreras, nul doute qu'il leur faudra s'employer pour tenter de détrôner les athlètes Rarámuri sur leurs terres.

lire aussi

Toute l'actu ultra-trail

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles