Une équipe féminine sponsorisée par la plus grande maison close d'Europe

Duroux Julien

​Il est important pour une équipe de trouver des sponsors afin d'aider le club à se développer, mais il est également essentiel de bien les choisir. Les joueuses de Pollestres, banlieue sud de Perpignan, ne pensait probablement pas créer une telle polémique suite au choix de leur sponsor... 

En effet, le club féminin avait au centre de son maillot dimanche dernier, le logo du "Club Paradise", qui n'est rien d'autre que le nom de la plus grande maison close d'Europe. Cet établissement contient pas moins de 200 prostitués et 80 chambres.

Une aberration pour les élus du conseil départemental des Pyrénées-Orientales, qui n'ont pas vraiment accepté ce choix. 

"Dans ce club, il y a des équipes de jeunes et quand les adultes affichent de tels messages, ce n'est pas sain! Je ne peux pas accepter qu'une équipe puisse faire étalage sur son maillot d'un établissement qui est à dix mille lieues des valeurs sportives." a dit  Robert Olive (PS), vice-président en charge des sports, en séance plénière lundi ,selon France Bleu.

Le président du club de  Pollestres a lui aussi réagi à cette polémique. Pour lui, il n'y a rien de dérangeant, d'autant plus qu'il existe des circonstances atténuantes, car les filles n'avaient pas d'autres maillots pour la rencontre. 

"Il s’agit d’un jeu de maillots qu’un des gérants du Paradise nous a offert il y a deux, trois ans. Nous n’avions ce week-end pas d’autres possibilités que de jouer avec ce maillot. Cela n’a aucunement posé de problèmes aux filles, a-t-il déclaré à Centre Presse. Les politiques, s’ils ne savent pas comment fonctionnent les clubs amateurs, ils n’ont qu’à nous aider un peu mieux, nous donner plus de subventions."

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages