Équipe de France – Aurélien Tchouaméni, l’ascension sans limites

·1 min de lecture
Attendu pour être titulaire à Kiev, Aurélien Tchouaméni ne cesse d'épater les observateurs à seulement 21 ans. 
Attendu pour être titulaire à Kiev, Aurélien Tchouaméni ne cesse d'épater les observateurs à seulement 21 ans.

Pour affronter l?Ukraine ce samedi soir (21 heures), Didier Deschamps pourrait bien lancer Aurélien Tchouaméni dès le coup d?envoi. Avec les blessures de N?Golo Kanté et de Corentin Tolisso mais aussi la méforme de Tanguy Ndombélé, le Monégasque devrait profiter de cette hécatombe pour se faire une place dans l?entrejeu des Bleus où les places sont devenues très chères. Cependant, c?est tout sauf un hasard pour le milieu de 21 ans. Élu meilleur espoir de Ligue 1 la saison passée, il ne cesse de franchir les étapes avec aplomb.

Formé aux Girondins de Bordeaux, le natif de Rouen a mis du temps avant d?être reconnu à sa juste valeur, et le contexte bordelais n?a pas aidé à ses débuts. Dans un club sur le déclin depuis dix ans avec des changements constants d?entraîneur, Aurélien Tchouaméni était en quête de cette stabilité nécessaire à un jeune joueur. Le coach qui l?a lancé dans le grand bain, Gustavo Poyet, avait déjà décelé son talent. « Il est capable de récupérer les ballons très facilement grâce à son placement. Parfois, je le voyais tendre sa jambe et récupérer des ballons, je ne comprenais pas comment c?était possible. C?est ce qui fait de lui un bon milieu défensif », indiquait le technicien uruguayen à Foot Mercato. C?est pourtant bien son transfert à l?AS Monaco, en janvier 2020, qui va définitivement lancer sa carrière.

Le meilleur récupérateur de L1 en 2020-2021

Sur le Rocher, la situation sportive n?est pas rayonnante lors de ses premiers pas, mais [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles