Équipe de France : Avant la Tunisie, Deschamps reçoit un coup de pression

Comme espéré, l’équipe de France a remporté ses deux premiers matches à la Coupe du monde ce qui lui permet d’aborder sereinement sa troisième rencontre face à la Tunisie. C’est la raison pour laquelle Rolland Courbis exige un turn-over face aux Tunisiens.

En remportant ses deux premiers matches, l'équipe de France s'est offert le luxe d'être qualifiée, et très bien partie pour terminer première de son groupe, avant même la dernière rencontre du groupe contre la Tunisie. Didier Deschamps aura donc le luxe de faire tourner son équipe. Steve Mandanda devrait prendre la place d'Hugo Lloris dans les buts, tandis Mattéo Guendouzi et Youssouf Fofana pourraient également démarrer la rencontre. Mais le gros point d'interrogation concerne le poste de latéral gauche où Théo Hernandez n'a plus de doublure. Un vrai problème pour lequel Rolland Courbis a une solution radicale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Courbis réclame des changements contre la Tunisie

« Il y a certaines obligations. Il ne faut pas faire jouer Théo Hernandez. Je ne mets pas Camavinga arrière gauche, pourquoi pas le kiné aussi? Oui il l’a tenté mais entre tenter et être ridicule… On met un latéral droitier, par exemple Pavard, qui pourra dépanner à gauche. Didier Deschamps est parti sur l’idée de 4 joueurs offensifs et deux milieux avec un 6 et un 8 et des défenseurs défensifs », lance…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com