Équipe de France : Benoît Kounkoud forfait pour le Mondial de handball

Benoît Kounkoud jeudi à Orléans lors de l'entraînement auquel il n'a pas pu participer. (B. Paquot/L'Équipe)

Blessé au pied gauche, l'ailier droit de Kielce Benoît Kounkoud ne pourra pas être du groupe France pour le Mondial qui débute le 11 janvier en Pologne.

Après Kyllian Villeminot (genou droit), c'est au tour de Benoît Kounkoud d'être forfait pour le Mondial qui débute pour la France, le 11 janvier à Katowice contre la Pologne, l'un des deux pays hôtes (avec la Suède). Pas vraiment une surprise puisque jeudi soir à Orléans, l'ailier droit qui joue à Kielce est arrivé à la séance d'entraînement appuyé sur des béquilles.

Il a dû se contenter de regarder ses partenaires évoluer sur le terrain de la toute nouvelle salle CO'Met de quelque 10 000 places, que les champions olympiques inaugureront samedi contre l'Égypte, pour leur second match de préparation au Championnat du monde.

Benoît Kounkoud était titulaire pour le premier match, mercredi au Mans contre les Pays-Bas (43-32). Il a joué presque une mi-temps, sans prendre un tir, mais n'a pas rejoué ensuite. La faute à son pied gauche déjà fragilisé depuis quelque temps. Le staff français attendait des examens complémentaires, ce vendredi, pour envisager la suite.

Rupture partielle de l'aponévrose du pied gauche« L'IRM pratiquée ce (vendredi) matin à Orléans a confirmé la suspicion d'une rupture partielle de l'aponévrose du pied gauche. Par conséquent, Benoît Kounkoud n'est pas apte à disputer le Mondial. Il suivra un protocole de rééducation adaptée à cette blessure », explique le médecin de l'équipe de France, Emmanuel Bidet. Benoît Kounkoud rentrera à la maison du hand à Créteil (Val-de-Marne) avec l'équipe de France à l'issue du match face à l'Égypte samedi soir, puis quittera le groupe qui, lui, s'envolera lundi pour la Pologne.

Comme il l'avait fait après le forfait de Villeminot, Guillaume Gille, le sélectionneur, n'a pour l'heure pas fait appel à un nouveau joueur. Le groupe est donc réduit à dix-huit joueurs. Sur ce poste d'ailier droit, le coach français dispose de deux autres éléments de qualité : Yanis Lenne (remis d'un virus intestinal qui l'a privé du premier match de préparation) et Valentin Porte.

lire aussi : Le programme des Bleus au Mondial