Équipe de France : Les charnières de légende en Coupe du Monde

Pour gagner un Mondial ou simplement réaliser un beau parcours, il faut avoir une défense solide. C'est sur ça que se basent les fondations d'une équipe qui prétend aller loin. En Equipe de France, les sélectionneurs ont façonné des charnières de légende qui ont brillé. De 1998 à 2018 en passant par 2006, retour sur ces paires historiques.

Lorsqu'un entraineur bâtit son équipe, la charnière centrale est bien souvent le premier élément sur lequel il s'appuie. Avec ce rôle ingrat mais si important, les défenseurs centraux sont des tauliers de l'équipe. En sélection nationale, le vivier français souvent été fourni. Ce n'est d'ailleurs pas anodin si les plus grandes performances des Bleus au Mondial riment avec des charnières ultra-performantes.

1998, Blanc-Desailly

Avec Marcel Desailly, Laurent Blanc a formé la première charnière française championne du monde. Le premier évoluait au Milan AC tandis que Blanc faisait les beaux jours de l'OM. En 1998, les Bleus n'avaient encaissé que 5 buts en 11 matchs. En finale, Laurent Blanc était suspendu mais ses coéquipiers étaient transcendés et n'avaient pas concédé le moindre but. C'est l'un des plus grands regrets de la carrière du Président car sans son but libérateur face au Paraguay, les Bleus se seraient peut-être fait sortir. Ces deux légendes de notre sélection l'ont marqué…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com