Équipe de France : Deschamps et Benzema peuvent-ils se réconcilier ?

La rédaction
·1 min de lecture

Depuis octobre 2015, Benzema n’a pas été sélectionné une seule fois en équipe de France. La faute à une affaire judiciaire qui a débouché sur des différends avec Didier Deschamps. Doit-on dire adieu à Benzema sous le maillot tricolore ?

Voilà six longues années que Karim Benzema n’a pas porté la tunique de l’équipe de France. Depuis ce 8 octobre 2015 et un match contre l’Arménie, où il a inscrit un doublé et portait le brassard pour la première fois, on ne l’a plus vu. Trois Ligues des Champions se sont ajoutées à son palmarès, mais pas de Coupe du Monde… Un regret éternel pour beaucoup de Français puisqu’il s’agit du meilleur numéro 9 de l’Hexagone. Il a suffi de « l’affaire Valbuena » pour que tout dérape. Pourtant, jamais Benzema n’a été reconnu coupable dans cette affaire qui n’en finit plus de faire parler. Il est même redevenu sélectionnable assez rapidement. Pas convoqué pour l’Euro 2016, son cas s’est encore plus assombri quand il a déclaré à Marca que « Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France ». Une phrase choc que le sélectionneur des Bleus n’aurait pas digéré. Et quand le mur de sa maison de Concarneau a été taguée du mot « raciste » une semaine après, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Même s’il n’a jamais vraiment expliqué l’absence de KB9 en équipe de France, cet épisode serait celui de trop. Pourtant, avant tous ces rebondissements, la relation entre Deschamps et Benzema était au beau fixe. Le quadruple vainqueur de la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com