Équipe de France : le documentaire de Nagui sur son ami Didier Deschamps sera diffusé sur TF1 le 11 octobre prochain

Télé-Loisirs.fr

En mai 2018, peu avant la Coupe du monde en Russie, France 2 proposait un reportage sur Didier Deschamps dans l'émission "Complément d'enquête" (intitulé "Dans la tête de Didier Deschamps") qui nous avait un peu laissés sur notre faim. Pas d'interview de l'intéressé, ni de ses proches-proches… Les internautes dénonçaient même un portrait à charge contre le sélectionneur des Bleus. Aussi se frotte-t-on aujourd'hui les mains en apprenant que Nagui, complice de "DD" depuis deux décennies déjà, s'est attelé à son propre portrait du coach via sa société de production, Banijay productions, filiale de Air productions.

⋙ N'oubliez pas les paroles : Nagui très amusé par le projet fou d'un candidat avec ses gains (VIDEO)

Pourquoi ? Parce qu'on s'attend à une véritable immersion dans l'intimité de Deschamps qui, amitié oblige, a dû lui faciliter les choses. Ce documentaire intitulé "Didier face à Deschamps" sera diffusé le vendredi 11 octobre à 22h55 sur TF1, après le match Islande/France. Il comportera plus de 40 témoignages dont ceux de joueurs (MBappé, LLoris ou Griezmann) rencontrés à Clairefontaine ainsi que de plusieurs proches de l'ancien champion du monde comme son épouse Claude, son père et son fils Dylan.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

⋙ Homophobie dans les stades : Didier Deschamps tape du poing sur la table !

Au fil des interviews, Didier Deschamps réagit aux confidences recueillies par les journalistes auteur de ce documentaire très attendu.

Retrouvez cet article sur Télé-loisirs

Équipe de France : découvrez la liste des 23 joueurs de Didier Deschamps... et il y a des surprises !
Homophobie dans les stades : Didier Deschamps défend Noël Le Graët
France-Albanie : on sait pourquoi le mauvais hymne a été diffusé au Stade de France
Équipe de France de football : pour les Bleus, c'est aussi la rentrée ! (PHOTOS)
Homophobie dans les stades : Didier Deschamps tape du poing sur la table !

À lire aussi