Équipe de France : les gestes de premières secousses

Est-ce que ce coup de chaud n'est finalement pas la meilleure des préparations pour un Mondial qui se disputera, à l'automne, mais dans un climat désertique ? C'est une tempête de sable que s'apprête à traverser les Bleus pour leur dernier rassemblement avant de décoller en novembre vers le Qatar. Cette route les mènera d'abord à Saint-Denis, pour y affronter l'Autriche (jeudi 22 à 20h45), puis Copenhague, où les attendent de pied ferme les Danois (dimanche 25 à 20h45), mais les turbulences les plus violentes ne seront certainement pas causées par ces adversaires. Pour cause, les remous viennent de l'intérieur. Le scandale auquel doit faire face la Fédération française de football et son président Noël Le Graët planera forcément au-dessus de leur tête, les débats sur l'écologie et autour du boycott du Mondial, mais également la résonance qu'a encore la passe d'armes entre les frères Pogba ne participent pas vraiment à purifier l'air ambiant autour…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com