Équipe de France : Griezmann, Dembélé, Giroud… Deschamps a officiellement lancé sa révolution

A trois jours de l’entrée en lice de l’équipe de France sur cette Coupe du monde, Didier Deschamps a effectué sa première mise en place tactique à l’entraînement. Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté composaient la charnière en l’absence de Raphaël Varane, Antoine Griezmann a évolué relayeur. Ousmane Dembélé et Olivier Giroud étaient également du onze de départ.

Voilà un moment que Didier Deschamps réfléchit à changer les choses en équipe de France. Après l’Euro, le sélectionneur des Bleus a compris que son équipe était à court d’idées et qu’il fallait insuffler quelque chose de nouveau. Avec le retour de Karim Benzema dans le onze et l’intégration de Théo Hernandez, le 3-4-3 avait tout de la bonne idée. Pendant un an, les Bleus se sont exercés dans ce dispositif, avec des succès mais aussi de grosses déconvenues… avant de tout revoir.

Une charnière inédite en l’absence de Varane ?

Vu le nombre de blessés, Didier Deschamps a décidé de revenir aux classiques. Une solide défense à 4, comme en 2018. Et après la première mise en place tactique réalisée à l’entraînement, il y a déjà de nombreux enseignements à tirer rapporte RMC Sport. Derrière, c’est bien Lucas Hernandez qui a été préféré à Théo, son frère, sur le flanc gauche. Dans l’axe, Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté ont été alignés ensemble, en attendant de savoir si Raphaël Varane sera apte ou non mardi prochain.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com