Équipe de France : Ousmane Dembélé ménagé ce vendredi

Ousmane Dembélé est incertain pour le match face au Danemark. (F. Faugère/L'Équipe)

Alors que Steve Mandanda a fait son retour chez les Bleus ce vendredi, Ousmane Dembélé ne s'est pas entraîné en raison d'un souci musculaire à un mollet. Un doute plane sur sa participation à la rencontre de Ligue des nations face au Danemark, dimanche (20 h 45).

Plus appelé depuis un an, Steve Mandanda (37 ans, 34 sélections) a fait son retour ce vendredi chez les Bleus pour compenser le forfait de Mike Maignan, touché au mollet gauche et qui a quitté le rassemblement après avoir passé des examens médicaux. Ils ont révélé une lésion musculaire qui devrait le tenir éloigné des terrains pendant environ trois semaines.

Sorti à la mi-temps contre l'Autriche, le gardien de l'AC Milan avait été remplacé dans le but par Alphonse Areola. Ce dernier tient la corde pour être titulaire dimanche (20 h 45) face au Danemark. Jules Koundé, touché aux ischios de la jambe gauche, a également quitté le groupe, mais il n'a pas été remplacé. Le Barcelonais devrait être indisponible lui aussi pour environ trois semaines.

Du changement attendu face au Danemark

Les blessures s'accumulent et Didier Deschamps va forcément en tenir compte au moment de choisir son onze face aux Danois. Ce vendredi, les Bleus, qui rejoindront Copenhague ce samedi matin, se sont entraînés au Stade de France, une séance légère pour les titulaires de la veille, un peu plus poussée pour les autres, avec notamment un jeu sur terrain réduit.

Tous les autres ? Pas vraiment puisqu'Ousmane Dembélé, entré seulement dix minutes au Stade de France jeudi, s'est contenté de faire du vélo en raison d'un souci musculaire à un mollet, conséquence d'un coup reçu en club. Simple précaution vu ses antécédents ? C'est possible. Le Barcelonais n'est pas officiellement forfait mais un doute plane sur le fait qu'il soit pleinement opérationnel dimanche.

lire aussi

Toute l'actualité de l'équipe de France

Contre le Danemark, « DD » ne devrait pas modifier son système en 3-4-1-2 mais il faut s'attendre à du changement. Devant, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann devraient enchaîner alors que Christopher Nkunku postule. Derrière, le staff est particulièrement attentif à la récupération de Jonathan Clauss et Raphaël Varane, ce qui pourrait ouvrir des portes à Benjamin Pavard ou Dayot Upamecano. Au milieu, la paire Aurélien Tchouaméni-Youssouf Fofana ayant beaucoup couru et n'étant pas sortie face à l'Autriche, Deschamps pourrait être tenté de carrément tout changer. Une chance pour Eduardo Camavinga et Mattéo Guendouzi ?

lire aussi

Giroud, buts et débat