Équipe type de L1 2022 : votez pour les défenseurs centraux et les milieux défensifs et relayeurs

Marquinhos, Kevin Danso, Marco Verratti et Aurélien Tchouaméni sont candidats à une place dans l'équipe type de L1 de 2022. (L'Équipe)

L'Équipe vous invite à élire votre équipe type de L1 pour l'année 2022. Poste par poste, à partir de la présélection établie par nos rédactions, c'est à vous de la composer.

Sven Botman a quitté la Ligue 1 l'été dernier, Téji Savanier évolue désormais régulièrement un cran plus haut sur le terrain et ne fait donc pas partie de la sélection des milieux défensifs ou relayeurs proposée : l'ossature défensive axiale de l'équipe type retenue en 2021 par la rédaction de L'Équipe ne compte donc que deux membres dont les chances d'apparaître à nouveau sont importantes : Marquinhos et Marco Verratti. Le défenseur brésilien, capitaine du Paris-SG, a déjà connu cette distinction à six reprises, sans discontinuer depuis 2016. Son coéquipier italien n'avait pas été retenu en 2017, seule interruption à ses sept apparitions depuis 2014. Les deux cadres du Paris-SG, champions de France à la fin du printemps, poursuivront-ils leur série ?

De sérieux candidats ont des arguments à faire valoir pour les accompagner voire les détrôner. En défense, les néo-internationaux de l'AS Monaco Benoît Badiashile et Axel Disasi ont tapé dans l'oeil du sélectionneur au cours de l'année écoulée, les Lensois Kevin Danso et Facundo Medina brillent avec l'une des équipes les plus attrayantes du moment, alors que le Nantais Nicolas Pallois, par exemple, a remporté son premier trophée avec la Coupe du France en mai (1-0 contre Nice).

Même constat au milieu : là aussi, une doublette monégasque a régné en début d'année, celle composée d'Aurélien Tchouaméni (parti au Real Madrid à l'été) et Youssouf Fofana. Le capitaine lensois, Seko Fofana, a donné le la de la superbe dynamique des Sang et Or et, dans le sillage de Mattéo Guendouzi et Valentin Rongier, l'OM a passé l'année - ou presque - sur le podium de la Ligue 1. Sans oublier le trio rennais du milieu... Le choix, votre choix, s'annonce cornélien !