Équitation - Euro - Chou blanc pour les Bleus à l'Euro de concours complet

·2 min de lecture

La France termine 5e par équipes et 6e individuellement, dimanche à Avenches (Suisse), à l'issue d'un Euro de concours complet dominé par les Britanniques, doublement titrés. Avant l'épreuve finale de saut d'obstacles ce dimanche à Avenches, la France, troisième collectivement et individuellement avec Maxime Livio, disposait de deux chances de médaille aux Championnats d'Europe, comme il y a deux ans à Luhmühlen (Allemagne). Mais bout du compte, les « complétistes » français ont quitté l'Euro bredouilles. Comme il y a deux ans à Luhmühlen... Soupe à la grimace côté français Réduit à trois couples, après la chute de Gwendolen Fer et Romantic Love samedi lors du cross, le camp bleu devait donc impérativement serrer les boulons. Mais, premier à s'élancer dimanche côté bleu, le couple Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval renversait l'oxer placé à l'entrée du double. Résultat : quatre points malvenus (total individuel : 48,8 pts et 28e place en solo). lire aussi Toute l'actu de l'équitation Même si Luc Château et Troubadour Camphoux signaient ensuite un parcours parfait (total individuel : 35,7 pts et 12e place), cela n'avait aucune incidence sur le plan collectif, le couple ne faisant pas partie de l'équipe de France. En revanche, les trois fautes de Jean Lou Bigot et Utrillo du Halage (les deux éléments du double et l'ultime vertical) faisaient, eux, très mal (total : 41,5 pts et 25e place individuel). Restaient alors Maxime Livio et Api du Libaire. Mais un milieu de triple renversé sonnait alors le glas des rêves de bronze pour les Français qui terminaient cinquièmes. Adieu aussi la médaille du même métal, mais en individuel, pour Livio (total individuel : 26,5 pts et 6e place). Démonstration de force britannique Soupe à la grimace côté français, mais joie éclatante dans le camp britannique titré collectivement devant l'Allemagne et la Suède, mais aussi individuellement avec Nicola Wilson et JL Dublin. Wilson devançait d'ailleurs ses compatriotes Piggy March et Sarah Bullimore, cette dernière engagée individuellement. La Grande-Bretagne a donc effectué une nouvelle démonstration de force, juste après son titre olympique par équipes obtenu aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le revers du complet bleu intervient, lui, après le bronze remporté au Japon, mais avec une composition d'équipe très différente de celle alignée à Avenches (Karim Laghouag, Christopher Six et Nicolas Touzaint).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles