Équitation - Violences sexuelles - La FFE retire sa plainte en diffamation contre la cavalière Amélie Quéguiner, victime de viols

·1 min de lecture

La Fédération française d'équitation a retiré sa plainte contre Amélie Quéguiner, victime de viols dans un centre équestre de Dordogne, et qui avait dénoncé l'attitude du président de la FFE dans une autre affaire d'abus sexuels. Amélie Quéguiner ne sera pas jugée pour diffamation lundi 13 septembre à Périgueux. Selon l'AFP, la Fédération française d'équitation (FFE) et son président Serge Lecomte ont retiré leur plainte déposée au printemps 2021 contre la cavalière, qui avait accusé trois encadrants de l'avoir violée dans un centre équestre en Dordogne dans les années 1980. Un an après avoir révélé ces violences sexuelles, en février 2020, Amélie Quéguiner avait fustigé l'attitude de Serge Lecomte dans un article publié dans L'Obs. Elle dénonçait notamment la responsabilité du président actuel de la FFE et une « culture du viol indécente et rétrograde » dans une affaire d'abus sexuels dénoncés par Mediapart au poney-club de Suresnes. Une volonté « d'apaisement » « Les parties se sont rapprochées et ont décidé de choisir la voie de l'apaisement. Un courrier commun aux deux parties a été adressé au tribunal pour exprimer le souhait de mettre fin au contentieux », a expliqué à l'AFP Fanny Collin, avocate de la FFE et de Serge Lecomte. Sur France Bleu Périgord, Amélie Quéguiner a aussi évoqué un « souci d'apaisement » et s'est dite « très satisfaite. Ce (retrait de plainte) n'est pas anodin. Ils reconnaissent que, malgré tout, ce que j'ai dit est juste et défendable. Je les remercie pour ça et ça doit être loué. Si ça avait mal tourné pour mon affaire devant un tribunal, je pense que ça aurait empêché la parole de continuer à se libérer. » Après le témoignage de la cavalière, la FFE avait mis en place une ligne téléphonique d'écoute, un formulaire de signalement, une campagne et un groupe de travail. Amélie Quéguiner aide désormais d'autres victimes à parler.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles