États-Unis: Blinken met en garde Israël contre la création de nouvelles colonies en Cisjordanie

AP - Andrew Harnik

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a prévenu dimanche que les États-Unis s'opposeraient à l'établissement de nouvelles colonies par le prochain gouvernement israélien en Cisjordanie occupée.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Invité à s’exprimer lors d’une conférence du groupe J Street, qui se définit comme progressiste et pro-israélien, le chef de la diplomatie américaine a réitéré le soutien de Washington à Israël. Il a commencé son discours en félicitant Benyamin Netanyahu pour son retour au pouvoir, dont les relations avec les États-Unis ont parfois été orageuses. « Nous jugerons le gouvernement (israélien) à l'aune de ses politiques et non à celle de ses personnalités individuelles », a toutefois noté le secrétaire d'État.

Mais il a aussi insisté sur l’engagement américain pour une solution de paix à deux États. « Tout ce qui nous éloignerait des deux États est préjudiciable à la sécurité et à l’identité d’Israël sur le long terme », a-t-il déclaré.

Plus de 475 000 Israéliens vivent actuellement dans des colonies en Cisjordanie, illégales au regard du droit international. C'est environ quatre fois plus qu'à la signature, dans les années 1990, des accords d'Oslo qui n'ont pas débouché à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens.


Lire la suite sur RFI