États-Unis - La demande d'égalité salariale des Américaines déboutée par un juge fédéral

Goal.com

Un juge californien a rendu un jugement important en défaveur de l'équipe nationale féminine des États-Unis, dans le cadre du procès intenté pour discrimination.

Le juge Gary Klausner a rendu un jugement sommaire sur deux points majeurs, ce qui signifie qu'un procès prévu le mois prochain ne retiendra plus la plainte de la sélection féminine concernant la loi sur l'égalité des salaires ni sa plainte pour discrimination.

Ces deux accusations ayant été retirées, le seul élément restant du procès est une réclamation alléguant une discrimination dans les conditions de voyage (vols charter et hôtel) et dans le personnel et l'assistance (médicale et formation).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un procès débutera le 16 juin, mais le dossier des doubles championnes du monde en titre a été considérablement affaibli par le rejet de deux de leurs revendications les plus fortes.

En rejetant la plainte de la sélection féminine concernant la loi sur l'égalité des salaires, Klausner a estimé que "les déclarations des plaignants sont insuffisantes pour établir un véritable litige sur le fait que les joueuses de l'équipe nationale féminine sont payées à un taux inférieur à celui payé aux joueurs de l'équipe nationale masculine".

Une déclaration publiée par la porte-parole de la sélection féminine, Molly Levinson, a déclaré que l'équipe était "choquée et déçue" par la décision et qu'elle prévoyait de faire appel. "Nous sommes choqués et déçus par la décision d'aujourd'hui, mais nous n'abandonnerons pas notre travail acharné pour l'égalité des salaires", a-t-elle déclaré.

"Nous sommes confiants dans notre affaire et nous sommes fermement résolus à faire en sorte que les filles et les femmes qui pratiquent ce sport ne soient pas considérées comme moins appréciées simplement en raison de leur sexe.

"Nous avons appris qu'il existe d'énormes obstacles au changement ; nous savons qu'il faut du courage et de la persévérance pour leur tenir tête. Nous allons lancer un appel et poursuivre nos efforts. Les mots ne peuvent exprimer notre gratitude envers tous ceux qui nous soutiennent."

À lire aussi