Aux États-Unis, Kanye West perd aussi son académie de basket

Kanye West, ici lors d'un match entre les Golden State Warriors et les Houston Rockets en NBA. (K. Terada/Presse Sports)

Le rappeur américain Kanye West (45 ans), lâché par ses partenaires et sponsors après des propos antisémites, avait lancé une école et une académie de basket en Californie. Moins d'un an après son ouverture, les derniers joueurs quittent le navire.

Il faut traverser les collines du Nord de Los Angeles pour arriver 60 kilomètres plus haut à Simi Valley, une petite ville cossue et conservatrice où repose notamment l'ancien président Ronald Reagan. C'est ici que Kanye West a ouvert la Donda Academy l'année dernière, une école privée d'une centaine d'élèves de la maternelle au lycée, qui dispose d'un cursus de sport-études pour les meilleurs jeunes basketteurs du pays.

« Nous voulons offrir une éducation basée sur la foi avec la promotion des valeurs chrétiennes », explique le site internet de cet établissement saugrenu, qui coûte 15 000 dollars par an (au moins autant d'euros), et demande aux parents de signer une clause de confidentialité pour ne rien divulguer de ce qui s'y passe.

L'école ferme puis rouvre dans un endroit secretSuspendu de Twitter et Instagram début octobre après une série de messages virulents envers la communauté juive, Kanye West, qui se fait désormais appeler « Ye », a été lâché par plusieurs de ses partenaires et sponsors dont les géants Adidas, Balenciaga et Gap. Face aux dérapages de son fondateur, la Donda Academy a d'abord annoncé qu'elle fermait ses portes le 27 octobre, avant d'ajouter vouloir « repartir d'une feuille blanche à la rentrée 2023 ». Mais une semaine après ce communiqué, l'école a en fait rouvert ses portes dans un nouveau lieu tenu secret.

lire aussi : Quand Adidas rivalisait avec Nike grâce à Kanye West

« Nous avons aperçu ce qui semblait être des étudiants de la Donda Academy, dans leur uniforme noir très reconnaissable, dans un bâtiment de la vallée de San Fernando, à 20 kilomètres de l'ancienne adresse », témoigne Haven Orecchio-Egresit, journaliste pour le site Insider. « Un cadre de l'école a demandé au département d'éducation que la nouvelle adresse de la Donda Academy ne soit pas divulguée au public, car tous les médias et paparazzis du pays viendraient sur place et constitueraient une menace pour la sécurité des élèves », poursuit le journaliste.

Des annulations de match en cascadeAu-delà de proposer un simple enseignement scolaire, la Donda Academy s'était fixé l'objectif de recruter et former les meilleurs basketteurs lycéens du pays. Une équipe de dix joueurs (les Donda Doves) avait vu le jour en novembre 2021, dans laquelle figurait notamment Robert Dillingham (17 ans), l'un des meilleurs meneurs de sa génération. La Donda Academy était entraînée par un ancien joueur de NBA, Dorell Wright (36 ans), passé notamment par le Miami Heat et les Golden State Warriors.

« Plusieurs écoles et tournois nationaux ont commencé à retirer les Doves de leur programme fin octobre, provoquant un débat enflammé entre ceux qui souhaitaient soutenir les joueurs, et ceux qui considéraient qu'il fallait prendre des mesures radicales après les commentaires de Kanye West », raconte Luca Evans, journaliste pour le Los Angeles Times.

Face aux annulations de match en cascade, les meilleurs joueurs de la Donda Academy ont commencé à quitter le navire. Robert Dillingham s'est engagé le 3 novembre avec l'Overtime Elite, la nouvelle ligue lycéenne qui rémunère ses joueurs, tandis que l'arrière Javonte Taylor (17 ans), second meilleur espoir de l'équipe, a rejoint un lycée de San Diego le 8 novembre.

lire aussi : Toute l'actualité du basket