Les États-Unis et le Portugal se disputeront le dernier billet pour la Coupe du monde 2023

Le Portugal contre les Pays-Bas (59-3) au 3e tour de Rugby Europe Championship (REC) 2022. (C. Barroso/Presse Sports)

Vainqueurs du Kenya (85-0) et de Hong Kong (49-7) samedi à Dubaï, le Portugal et les États-Unis sont désormais seuls en lice pour aller chercher la dernière place qualificative à la Coupe du monde 2023. Ils se la disputeront vendredi prochain.

Après avoir respectivement corrigé le Kenya (85-0) et Hong Kong (49-7) samedi à Dubaï, le Portugal et les États-Unis se disputeront vendredi prochain le dernier billet en jeu pour la Coupe du monde 2023.

Le vainqueur de leur confrontation, lors de la dernière journée du tournoi final de qualification, intégralement disputé aux Émirats arabes unis, rejoindra l'Australie, le pays de Galles, les Fidji et la Géorgie dans la poule C du Mondial l'an prochain en France.

Trois essais pour le talonneur de Perpignan Mike TadjerLes Portugais, qui n'ont disputé jusqu'ici qu'une seule Coupe du monde, en 2007, en France, ont impressionné face au Kenya. Dans un match à sens unique, ils ont inscrit 13 essais, dont trois pour le talonneur de Perpignan Mike Tadjer.

Les États-Unis, qui ont eux participé à toutes les Coupes du monde à l'exception de l'édition 1995 en Afrique du Sud, leur ont répondu plus tard dans la journée en dominant largement Hong Kong, avec sept essais à la clé.

lire aussi : L'actualité du rugby