Les États-Unis remportent la première United Cup face à l'Italie

Taylor Fritz avec ses coéquipiers après sa victoire contre Matteo Berrettini. (B. Ratnayake /Reuters)

Les États-Unis ont écrasé l'Italie (3-0) en finale de la United Cup, dimanche à Sydney. Taylor Fritz a apporté le point du sacre face à Matteo Berrettini (7-6 [4], 7-6 [6]).

Les États-Unis ont remporté la première édition de la United Cup, dimanche à Sydney. En finale, les Américains ont nettement dominé l'Italie (3-0). Taylor Fritz a apporté le point du sacre dans le match des numéros 1 face à Matteo Berrettini en deux manches très accrochées, conclues à chaque fois par un tie-break (7-6 [4], 7-6 [6]).

Au bout d'une rencontre sans le moindre break, le 9e mondial, globalement dominateur (aucune balle de break concédée contre neuf pour l'Italien), a profité de plusieurs grosses fautes en coup droit du 16e à l'ATP pour s'imposer.

« C'est génial, c'est incroyable pour l'équipe de remporter cette compétition, s'est réjoui Fritz. On avait beaucoup d'espoir en arrivant ici. Les émotions quand tu gagnes et que tout le monde te saute dessus... Vous avez vu les images, Frances (Tiafoe) m'a quasiment mis un coup de tête (sourire). »

lire aussi : La United Cup, comment ça marche ?

Plus tôt dans la journée, la n°3 mondiale Jessica Pegula avait parfaitement lancé la team USA en surclassant Martina Trevisan (6-4, 6-2). Dans la foulée, Frances Tiafoe avait profité de l'abandon de Lorenzo Musetti, touché à l'épaule droite, à l'issue de la première manche (6-2, a.b.) pour offrir une balle de sacre à son compatriote Fritz, qui n'a pas manqué l'offrande.

« La cohésion d'équipe a été excellente cette semaine, a ajouté ce dernier. Quand on combine tous nos joueurs, hommes et femmes, on a une profondeur énorme qui nous donne un avantage dans une compétition par équipes. »

lire aussi : Toute l'actualité du tennis