1 270 agents de sûreté pour France-Danemark, dispositif classique au Stade de France

1 270 agents de sûreté ont été mobilisés en vue du match de Ligue des nations entre la France et le Danemark vendredi soir (20h45) au Stade de France. Un dispositif classique, six jours après la finale de la Ligue des champions.

Quelque 1 270 agents de sûreté ont été mobilisés en vue du match France-Danemark vendredi soir (20h45) au Stade de France, a appris l'AFP jeudi auprès de la Fédération française de football, qui prévoit un dispositif classique six jours après la finale de la Ligue des champions. Ce dispositif a été "décidé avant la finale de la Ligue des champions", a précisé un porte-parole de la FFF, et maintenu tel quel en dépit des dysfonctionnements ayant conduit samedi au report du coup d'envoi du match entre Liverpool et le Real Madrid.

lire aussi

L'édito de Vincent Duluc : l'incompétence, le mensonge et le déni

À titre de comparaison, 1 650 stadiers avaient été mobilisés samedi soir pour la finale de C1 remportée par le Real (1-0), selon la FFF, qui assure qu'environ 1 400 supporters danois sont attendus pour cette rencontre de Ligue des nations disputée à guichets fermés.

"Moins de 10 % des billets seront des billets papier", a ajouté le porte-parole, alors que la question des billets "falsifiés" et des personnes sans billet présentes samedi soir au Stade de France a été rapidement présentée comme le "mal-racine" des dysfonctionnements par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avançant des chiffres controversés. La préfecture de police de Paris, sollicitée par l'AFP, a indiqué qu'elle préciserait son dispositif de sécurité vendredi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles