Les 10 écuries auront des mulets pour tester les pneus 18 pouces

Fabien Gaillard
motorsport.com

Au vu de l'ampleur du changement qui aura lieu, puisque la F1 va délaisser les historiques pneus 13 pouces pour passer à des jantes 18 pouces, Pirelli a lancé son programme de conception des nouveaux pneus pour 2021 dès l'an passé. Cette année, 25 journées d'essais y seront consacrées, en plus des trois journées d'essais d'Abu Dhabi après la fin de saison qui auront également pour objectif le test des nouveaux composés.

Pour effectuer les 25 journées comprises dans son programme, le manufacturier italien aura recours à des mulets, à savoir des monoplaces, 2018 ou 2019, modifiées pour tenter de reproduire les caractéristiques attendues des voitures qui répondront à la réglementation 2021. Et, fait suffisamment rare pour être souligné, toutes les écuries participeront à cet effort en fournissant un mulet. "Nous avons un planning chargé pour cette année", a déclaré Mario Isola à Motorsport.com.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pirelli : Les pneus F1 vont probablement surchauffer en 2020

"C'est très positif que les dix écuries aient confirmé qu'elles allaient produire un mulet pour les tests de cette année. Cela veut aussi dire qu'à Abu Dhabi, [en] fin de saison, nous aurons trois jours d'essais et toutes les écuries fourniront la voiture avec des pneus 18 pouces. [C'est] une bonne validation du produit que nous prévoyons d'introduire en 2021."

"Abu Dhabi est fin novembre, début décembre. Donc s'il y a le moindre ajustement [nécessaire], nous aurons un peu de temps. Pas beaucoup parce qu'ensuite l'Australie est à la mi-mars et le test de Barcelone en février, mais nous avons un peu de temps pour réagir, s'il faut de petits ajustements. C'est très positif que les dix écuries utilisent un mulet, elles seront au même niveau ; personne ne tirera d'avantage."

Lire aussi :

Pirelli annonce déjà des pneus pour 2020

En l'absence de tests privés en cours de saison en 2020, les trois journées d'Abu Dhabi en fin d'année (soit un jour de plus que d'habitude) auront une grande importance pour décider des composés des premiers GP 2021. Et afin d'inciter les pilotes expérimentés à tester les pneus, la FIA a réduit le nombre de journées devant être allouées à des pilotes inexpérimentés (pas plus de deux GP courus) à une seule, contre deux auparavant.

Le Règlement Sportif indique ainsi désormais, à l'article 10.5.b : "Une ou deux journées de ces tests doit être réalisées par des pilotes qui ont participé à au moins une course pendant le Championnat du monde 2020 de F1, et doit être dans le seul but de donner aux concurrents l’opportunité de tester les spécifications pneumatiques qui seront utilisées la saison suivante. Dans le cas où une écurie est incapable de fournir une voiture qui est compatible avec de tels pneus, elle ne sera pas autorisée à participer à cette partie des essais. [...] Une ou deux journées de ce test devront servir uniquement à offrir aux jeunes pilotes la chance de tester des F1 actuelles."

Les écuries pourront choisir de faire rouler leurs jeunes pilotes dans des voitures normales ou des monoplaces modifiées.

Avec Alex Kalinauckas 

À lire aussi