Le 11 des chômeurs qui n’ont pas trouvé de club sur le mercato 2021

·1 min de lecture
Le mercato est fini, mais tous les joueurs professionnels n’ont pas retrouvé de clubs.
Le mercato est fini, mais tous les joueurs professionnels n’ont pas retrouvé de clubs.

Puisque pour eux, toutes les options restent encore ouvertes, il y avait moins d’urgence à se recaser, avant le coup de sifflet final, du mercato 2021, ordonné à l’ouverture de ce mercredi 1er septembre, dans les principaux championnats d’Europe. Moins d’urgence, mais un peu quand même, car les championnats ont déjà tous repris et le temp qui s’écoule, les éloigne de plus en plus, d’un retour sur les terrains.

Certes pas jeune, mais un collectif très expérimenté

Pourtant nôtre 11 des chômeurs qui n’ont pas trouvé de club sur le mercato 2021 a franchement de la gueule. On le penserait même taillé, pour être compétitif, sur la scène européenne. Certes, il n’est pas tout jeune, à la moyenne d’âge des joueurs qui le composent. Mais ces onze là, pèsent ensemble un gros paquet de rencontres officielles, et des titres en pagaille. Naturellement, nous avons privilégié les joueurs français, à profils et postes équivalents.

Ribery, Ben Arfa, Mangala et Grenier : des Bleus dans ce 11

Ils sont six, en incluant les binationaux, dont quatre – Franck Ribéry, Clément Grenier, Eliaquim Mangala et Hatem Ben Arfa – ont porté le maillot bleu de la France, au cours de leur carrière. Les autres qui les accompagnent, sont pour certains passés en France, à l’instar du Brésilien David Luiz, du latéral suisse Benito, libéré par le FCGB, ou de l’attaquant colombien, Radamel Falcao. Etant contractuellement libres, tous ces joueurs ont le droit de signer quand ils le souhaitent, dans un nouveau club.

Le 11 des chômeurs qui n’ont pas trouvé de club sur le mercato 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles