14 avril 1992 - Björn Borg, roi déchu, pas déçu

·2 min de lecture

« L'Équipe » archive plus de 12 millions de photos. Chaque semaine, nous débusquons l'un de ces trésors cachés. Le 14 avril 1992, Björn Borg, le joueur de tennis suédois, reprend le chemin des courts six ans après sa retraite pour huit éliminations au premier tour.

Il y a deux infos qui sautent aux yeux sur cette photo. D'abord, Nelson Monfort (à gauche) paraît plus jeune aujourd'hui qu'il y a trente ans, c'est fou non ? Ensuite, Björn Borg a tiré la fève ce 14 avril. On déconne ! Allez. Reprenons. Nul n'ignore qu'Ashleigh Barty s'est retirée définitivement au sommet de sa gloire le mois dernier, à 25 ans, eh bien le Suédois avait expérimenté ça quasiment au même âge (26 ans). Après six Roland-Garros et cinq Wimbledon, Borg en a eu ras le bandeau du tennis et a rendu son tablier Fila en 1983 (avec quelques matches disputés à droite et à gauche jusqu'en 1985).

Six années passent et la vérité, c'est que notre ami se fait suer comme un rat mort. Aussi, quand on lui propose une série d'exhibitions au début des années 1990, il ne met pas cinq minutes à retrouver sa Donnay à petit tamis au fond du garage. Fut-ce une bonne idée ? Alors on va clairement dire non parce que huit défaites d'affilée au premier tour en tournois officiels l'année 1992 dont celui de Nice - notre photo -, cela fait peut-être beaucoup. Peu lui chaut apparemment, si on se fie à son large sourire. Olivier Delaitre, son vainqueur du jour, 43e mondial, atteint d'un gros rhume en plus, est lucide : « J'ai joué le millième à l'ATP (1 121e précisément). J'ai gagné en deux sets (7-5, 6-2), c'est normal. »

Auparavant, perdre contre un Français aurait filé la jaunisse au Cannibale, mais là, malgré sa Head à moyen tamis à laquelle il s'est enfin résolu, Björn Borg coiffe la couronne qu'un fan nostalgique lui a tendue. Roi des jambons ? Pas loin du fond de pensée de Delaitre : « À la limite, je me suis presque ennuyé. » Jacques Carducci, taulier de la rubrique tennis de L'Équipe, propose à Borg de « ne pas tout gâcher » et de « ne pas poursuivre plus longtemps ». Un peu maso sur les bords, le Suédois tentera pourtant trois dernières sorties l'année suivante, pour autant de défaites.
Retrouvez l'ensemble de nos photos de légende et nos unes mythiques dans notre boutique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles