En 1989, Walter Zenga stoppait le penalty de Gian Piero Gasperini

SO FOOT

Il ne reste que trois minutes dans le temps réglementaire lorsque Alessandro Bastoni bouscule Ruslan Malinovskyi dans sa surface de réparation. Le jeune défenseur intériste sait qu'il vient de commettre une grosse bourde, et son visage, qui transpire la détresse, en est le meilleur témoin. Luis Muriel se présente alors face à Samir Handanovič. Au bout du pied, le Colombien a tout simplement la balle d'un succès aussi prestigieux que mérité pour l'Atalanta. Muriel s'élance, frappe sur sa gauche, mais tombe sur la main ferme du portier slovène de l'Inter.


L'Atalanta freine l'Inter

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce


Antonio Conte exulte, car lui connaît mieux que personne l'importance de chaque point pris lorsque qu'on vise les sommets. Sa formation boucle la phase aller avec un nul heureux (1-1) et un amusant clin d'œil du destin en prime. Il y a…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi