24 Heures du Mans - Alpine signe le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres des 24 Heures du Mans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour la première fois de la semaine au Mans, Alpine a conclu une séance, la troisième d'essais libres jeudi, au sommet de la feuille de temps. Alors que Toyota a rencontré plusieurs problèmes, notamment une sortie de piste pour Kazuki Nakajima dans la n°8, et qu'une Glickenhaus a été handicapée par des problèmes moteur, ce qui l'a contraint à signer un meilleur tour en 3'36 seulement (28e de la séance), Alpine a vécu au contraire une troisième séance d'essais libres assez sereine, jeudi au Mans. Et Nicolas Lapierre s'est même permis d'aller claquer un temps, le meilleur de l'A480 jusqu'à présent, en 3'26"594, cinq dixièmes plus rapide que lors des qualifications mercredi soir. Avant néanmoins de se faire une petite frayeur à Indianapolis dans son tour de rentrée au stand.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cela reste de bon augure avant l'Hyperpole (21h-21h30) pour l'écurie française, qui devance de près d'une seconde et demie la plus rapide des Toyota, la n°7 (Conway - Kobayashi - Lopez), et d'1"6 la n°8 (Buemi - Nakajima - Hartley), qui va devoir passer par la case réparations. Dans le clan Glickenhaus, la 708 (Derani - Mailleux - Pla) a fini à un peu plus de deux secondes. La séance, agitée, a également été marquée par deux sorties de piste avant le virage Dunlop, pour deux LMP2 : la n°17 d'IDEC Sport avec Dwight Merriman au volant, et la n°21 de Dragon Speed avec Juan Pablo Montoya à bord. Dans cette catégorie, c'est la n°38 de Jota (Gonzales - Da Costa - Davidson) qui s'est montrée la plus rapide, en 3'30"213. Le GTE Pro a été dominé par la Porsche officielle n°92 (Estre - Jani - Christensen) en 3'48"126 et le GTE Am par une 911 également, la n°88 de Dempsey - Proton Racing (Andlauer - Bastien - Arnold) en 3'50"167.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi, les flèches japonaises des 24 Heures du Mans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles